Quartiers populaires et racisme


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 28 mai 2018
par  Amitié entre les peuples

Réponse antiraciste multicolore des quartiers populaires. Christian DELARUE

Réponse antiraciste multicolore des quartiers populaires.
http://amitie-entre-les-peuples.org/Reponse-antiraciste-multicolore-des-quartiers-populaires-Christian-DELARUE
Plutôt que d’opposer les Blancs et les Noirs ou les Blancs et les non Blancs dans une perspective racialiste qui débouche (...)

lundi 28 mai 2018
par  Amitié entre les peuples

MRAP 2007 : Il y a 10 ans, un silence sur l’intégrisme religieux dans les quartiers populaires.

MRAP 2007 : Conférence et débat sur les quartiers populaires.
En 2007, il y a donc 10 ans maintenant, dans cette conférence notamment (1) je n’ai pas dit un mot de l’intégrisme musulman dans les quartiers populaires. Invité au nom du MRAP, j’ai du (comme secrétaire national du MRAP) rester dans un (...)

samedi 13 janvier 2018
par  Amitié entre les peuples

Lutter contre les discriminations ? Certes ! Et contre les inégalités ? A Beitone et E Hantante

Lutter contre les discriminations ? Certes ! Et contre les inégalités ? par Alain Beitone et Estelle Hantante
dimanche 21 août 2016,
En février 2016, l’académie de Créteil a publié un rapport sur la question des discriminations. Ce texte appelle selon nous un certain nombre de commentaires et doit (...)

dimanche 2 juillet 2017
par  Amitié entre les peuples

La discrimination systémique dans le système éducatif français

La discrimination systémique dans le système éducatif français
UNE ÉTUDE DE CAS SUR L’IMPACT DES CONDITIONS SOCIALES DE CERTIFICATION DANS L’ORIENTATION DES ENFANTS DES MINORITÉS ETHNIQUES D’UN « COLLÈGE DE BANLIEUE »
12 mai 2014, par Philippe PERROT
Introduction
"Comme le remarque Patrick Simon (...)

dimanche 12 mars 2017
par  Amitié entre les peuples

Ethno-séparatisme scolaire : Georges Felouzis et autres.

Ethno-séparatisme scolaire : Georges Felouzis et autres.
Du point de vue des critères ségrégatifs, on a montré, en étudiant la répartition des élèves de l’ensemble d’une académie, que le critère quantitatif de ségrégation le plus fort était l’origine ethnique des élèves bien plus que leur origine sociale . (...)