Populisme réactionnaire

Populisme nationaliste, xénophobe
Populisme sexiste, homophobe


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 13 mai 2017
par  Amitié entre les peuples

« Le populisme de gauche ne constitue pas une alternative crédible au populisme de droite »

« Le populisme de gauche ne constitue pas une alternative crédible au populisme de droite »
par Thomas COUTROT sur Bastamag le 11 MAI 2017
PERFORMANTE LORS DE LA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE, QUI MET EN SCÈNE L’ÉLECTION D’UN MONARQUE, LA STRATÉGIE « POPULISTE DE GAUCHE » DE JEAN-LUC MÉLENCHON RISQUE DE (...)

mercredi 10 mai 2017
par  Amitié entre les peuples

Les catholiques pratiquants ont voté Le Pen à 38 % - lemonde.fr

Les catholiques pratiquants ont voté Le Pen à 38 %
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/09/les-catholiques-pratiquants-ont-vote-le-pen-a-38_5124530_4854003.html

mardi 2 mai 2017
par  Amitié entre les peuples

MLP-NDA : Le vote Macron au second tour ne ressort pas de « l’éthique de conviction » mais de « l’éthique de la responsabilité ».

MLP - NDA : Le vote Macron au second tour ne ressort pas de « l’éthique de conviction » mais de « l’éthique de la responsabilité ».
En votant Macron le 7 mai, il ne s’agira certainement pas de soutenir le centrisme néolibéral de M Macron mais de s’opposer d’abord au populisme sécuritaire et autoritaire, (...)

samedi 25 février 2017
par  Amitié entre les peuples

Conjurer Mélenchon par Le Pen : le jeu dangereux de Pujadas et sa clique - O Tonneau

Conjurer Mélenchon par Le Pen : le jeu dangereux de Pujadas et sa clique 24 FÉVR. 2017 par Olivier TONNEAU (blog Mediapart)
Face à Jean-Luc Mélenchon, hier 23 février, Pujadas et sa clique ont exécuté tous les pas de leur danse habituelle : Poutine, Cuba et surtout, à toutes les sauces et jusqu’à (...)

samedi 7 janvier 2017
par  Amitié entre les peuples

Appel de VISA « Pour l’unité syndicale face à l’extrême droite »

Appel de VISA « Pour l’unité syndicale face à l’extrême droite »
La situation a rarement été aussi grave depuis février 1934 et les défilés de ligues fascistes. Comme à cette sombre époque, les organisations d’extrême droite tentent d’occuper la rue et la parole raciste se libère de plus en plus. Les (...)