Populisme : De la définition pauvre à celle qui distingue. C DELARUE

samedi 29 juillet 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Populisme : De la définition pauvre à celle qui distingue

Le mot n’est trompeur que pour celui qui s’accommode d’une définition tronquée ! La définition courte et banalisée permet le confusionnisme et l’amalgame, ce qui n’est pas penser mais répéter des poncifs et rester dans l’obscurantisme.

En politique, on s’occupe beaucoup de la chose collective, donc des ensembles humains de divers formats. Un populiste peut être définit comme « un homme politique qui veut défendre le peuple ». Il est évident qu’à en rester à une définition si pauvre et à ce niveau de banalité la critique est facile. D’ou chez les journalistes (mainstream ) l’idée que c’est démagogique ! Mais on est mal parti dans la définition.

Car ne faut-il pas aller plus loin et voir de quel peuple il s’agit ? Autrement dit populiste de quel peuple ? Car le peuple est polysémique au plan des catégories comme outils pour la pensée : peuple ethnique, peuple d’une religion, peuple-nation, peuple légal proche du peuple démocratie-citoyen, peuple social, peuple-classe, people 99%, etc... Bref il y a diversité des occurrences.

Il n’est pas anodin politiquement et pas plus du point de vue de la démarche analytique (ou scientifique) de distinguer celui qui défend un peuple-communauté (racialisé ) contre les hors communauté de celui qui défend un peuple social (ceux d’en-bas large) ou un peuple-classe (dont la définition est d’être opposé à l’oligarchie prédatrice au plan socio-économique (et fiscal), écologique, démocratique (plus l’oligarchie s’impose et plus la démocratie recule). Mobiliser un peuple-classe contre une oligarchie tant nationale que continentale n’a rien à voir avec mobiliser un peuple-nation communauté contre un ennemi extérieur.

Lire pour aller plus loin de Christian DELARUE

- Olivier Besancenot et Arlette Laguiller, des populistes communistes ? - sur Bellaciao

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article155110

- O Besancenot et A Laguiller, des populistes ? | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/160717/o-besancenot-et-laguiller-des-populistes

- Olivier Besancenot et Arlette Laguiller : quel populisme ? sur Le Grand Soir

https://www.legrandsoir.info/olivier-besancenot-et-arlette-laguiller-quel-populisme.html

La photo (qui suit le texte mais pas plus @ ) est de LGS - M Vivas

A propos du POPULISME, il s’agit bien d’une notion opérante mais sous condition de dissipation des confusions. Ce qui est fait dans ce texte . E.Balibar écrit : "C’est une notion opérante à condition de commencer par l’épurer. Il faut tenir compte des usages, qui ne sont pas les mêmes dans tous les contextes et toutes les langues, mais aussi dissiper des confusions qui sont loin d’être innocentes. Je suis frappé que le discours dominant dans la presse et les travaux politologiques s’acharne à établir une équivalence entre les soi-disant populismes de gauche et de droite, en prenant pour critère la critique du « système » (autrement dit du statu quo économique et politique), assimilée à de l’extrémisme. Comme s’il n’y avait pas aussi un « populisme du centre »