Autres formes de stigmatisation et d’exclusion.


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 13 novembre 2021
par  Amitié entre les peuples

Pauvrophobie d’Etat . Motion

Pauvrophobie d’Etat.
Introduction :
Un premier texte publié (sur Mediapart) sous le titre « Classisme systémique de masse et pauvrophobie contre le tout-en-bas » distinguait classisme et pauvrophobie, le classisme frappant largement le monde du travail alors que la pauvrophobie s’attaque aux (...)

vendredi 8 octobre 2021
par  Amitié entre les peuples

Conférence Départementale des Territoires Accueillants d’Ille et Vilaine - Bruz 2021

Conférence Départementale des Territoires Accueillants d’Ille et Vilaine
le samedi 09 octobre 2021
à BRUZ à Espace Vau Gaillard
de 13H 30 à 18h 30
Interventions diverses
Tables rondes sur plusieurs thèmes
Retour d’expériences
Une Charte est à consulter sur Antiva : (...)

jeudi 7 octobre 2021
par  Amitié entre les peuples

Pauvrophobie d’Etat à Mayotte de type néocoloniale - Christian Delarue

Pauvrophobie d’Etat à Mayotte de type néocoloniale
Elle se manifeste de façon répétée en acte policier et militaire violent et destructeur de bidonvilles (sans relogements), pas qu’en paroles stigmatisantes ! La pauvrophobie n’est pas que stigmatisation verbale débouchant sur une exclusion de l’école (...)

dimanche 19 septembre 2021
par  Amitié entre les peuples

Piscine : Discrimination textile et discrimination religieuse - Christian DELARUE

Piscine : Discrimination textile et discrimination religieuse
Egalité et réciprocité textile !
http://amitie-entre-les-peuples.org/Piscine-Discrimination-textile-et-discrimination-religieuse-Christian-DELARUE
XX
Que dites-vous, vous qui criez bien fort sur Médiapart (1) à une « discrimination (...)

mercredi 1er septembre 2021
par  Amitié entre les peuples

Bons de rentrée et mépris de classe des riches - Christian Delarue

Bons de rentrée et mépris de classe des riches
La proposition de transformer l’Allocation de rentrée scolaire dont le montant varie de 370,31 euros à 404,28 euros (en fonction de l’âge des enfants et en dessous d’un plafond de revenu) en bons d’achats spécifiques (pour la scolarité) constitue un mépris (...)