Pauvrophobie d’Etat . Motion

samedi 13 novembre 2021
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

Pauvrophobie d’Etat.

- Introduction :

Un premier texte publié (sur Mediapart) sous le titre « Classisme systémique de masse et pauvrophobie contre le tout-en-bas » distinguait classisme et pauvrophobie, le classisme frappant largement le monde du travail alors que la pauvrophobie s’attaque aux pauvres.

- Contribution et motion à destination de l’antiracisme et du MRAP à Bobigny prochainement : on peut ajouter cette courte réflexion à débattre :

Il apparait qu’il faille aussi distinguer une pauvrophobie populaire et interindividuelle (injures ou mêmes violences physiques aux enfants mal habillés ou sales, puis exclusion) d’une pauvrophobie d’Etat qui dispose elle des moyens coercitifs autrement plus nuisibles via les forces de police pour repousser les pauvres de leur lieux de survie.

Les formes de la pauvrophobie d’Etat vont de la création d’ espaces urbains à clous (parfois par des organes privés : banques) aux destructions de caravanes ou d’abris sans relogement (préfecture).

Cette pauvrophobie va nettement à l’encontre d’un trajet de civilisation et développement des individus. Elle relève pleinement de la barbarie et d’un processus de fascisation.

Elle peut se recouper avec la romophobie ou la xénophobie ou d’autres formes de racisme mais ce n’est pas systématique d’ou la nécessité de réfléchir à cette forme de violence et d’exclusion

Christian Delarue

MRAP Rennes (et CN du MRAP)