Quartiers délaissés (de la République)


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 20 novembre 2017
par  Amitié entre les peuples

TERRITOIRES : SERVICE PUBLIC ou ASSOCIATION SALAFISTE

TERRITOIRES : SERVICE PUBLIC OU ASSOCIATION SALAFISTE
Contre les menées des intégristes musulmans il ne s’agit pas de viser une personne mais de pointer les problèmes. Face au retrait des services publics que voit-on surgir et s’installer ? Comment répondre ?
Pointer le voile imposé aux gamines par (...)

jeudi 2 mars 2017
par  Amitié entre les peuples

Banlieues, les raisons de la colère | Alternatives Economiques

Banlieues, les raisons de la colère | Alternatives Economiques
http://www.alternatives-economiques.fr/banlieues-raisons-de-colere/00077559

mardi 21 février 2017
par  Amitié entre les peuples

Quartiers Populaires et institution policière : une humiliation raciste et sexiste atmosphérique - S Bouamama

Quartiers Populaires et institution policière : une humiliation raciste et sexiste atmosphérique
le 21 Fév 2017 SAÏD BOUAMAMA
http://www.investigaction.net/quartiers-populaires-et-institution-policiere-une-humiliation-raciste-et-sexiste-atmospherique/
Après la mort d’Adama Traoré en juillet (...)

dimanche 25 octobre 2015
par  Amitié entre les peuples

Cultures différentes : la dialectique de l’intégration inégale et combinée. Conf fin 2005 C Delarue MRAP - JP Dubois LDH

IL Y A 10 ANS, après les révoltes de l’automne 2005
Cultures différentes : la dialectique de l’intégration inégale et combinée.
Christian DELARUE (*) Intervention pour le MRAP à côté de Jean-Pierre DUBOIS (LDH) lors d’une conférence dans une ville de banlieue parisienne .
De la révolte des banlieues de (...)

samedi 8 septembre 2012
par  Amitié entre les peuples

MARSEILLE : Quand le social n’est pas mis en œuvre c’est le sécuritarisme qui sert de réponse. C Delarue

MARSEILLE :
Quand le social n’est pas mis en œuvre c’est le sécuritarisme qui sert de réponse.
Info Rue89 (1)
A Marseille, Samia Ghali, comme la droite sarkozyste auparavant, a demandé l’envoi de l’armée et déploie le volet répressif : sécuritaire, « rénovations » urbaine, vidéo surveillance, (...)