Tariq Ramadan n’est pas que musulman ce qui est respectable, ce qui est protégé en France du racisme, il est intégriste sexoséparatiste.

samedi 20 juin 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Tariq Ramadan n’est pas que musulman ce qui est respectable, ce qui est protégé en France du racisme, il est intégriste sexoséparatiste.

Tariq Ramadan serait juif ou catholique ou autre religion mais intégriste qu’il en irait de même. Ce n’est pas l’appartenance à une religion qui est visé. La religion ne doit pas être un critère de discrimination, à condition que la religion ne serve pas à une entreprise réactionnaire. Car tout ce qui vient de la religion n’est pas acceptable. C’est banal de l’observer. Ce n’est pas du racisme que de critiquer les intégrismes religieux.

On a coutume de nommer intégrisme les excès autoritaires et sexistes des religions. Et quasiment chaque religion à ses intégristes, ses formes d’intégrisme. Souvent, très souvent, ce sont les femmes et la sexualité ou la séduction, qui sont visées.

Tariq Ramadan n’est pas que musulman, ce qui est respectable, ce qui est protégé en France du racisme, il est intégriste sexoséparatiste., notamment avec son propos contre les musulmans dans les piscines mixtes (qu’est ce que tu regardes, etc...). Une telle orientation séxoséparatiste, sexiste et réactionnaire, typique des intégristes juifs et musulmans, ne saurait le protèger des critiques (en rapport avec son interprétation de l’islam) et ce sous couvert de racisme. Cet islam-là peut et doit être combattu. Et ce n’est pas du racisme. Faudrait pas abuser !

Je suis radicalement contre le racisme qui vise un ou une musulman(e) simplement parce que musulman, sorte d’essence maudite. Idem pour un juif parce que juif. Mais je me permet de critiquer librement les juifs haredim sexoséparatistes. Ce n’est pas de l’antisémitisme que de le faire.

Ce racisme anti-musulman est à combattre avec vigueur. Pareil d’ailleurs pour les juifs, les arabes, les noirs, les roms, etc... Mais l’antiracisme ne protège pas les intégristes défendant en discours et en actes des moeurs sévères et austères entre hommes et femmes ; des discours et des actes contestables appuyés par la la référence à la religion, à une interprétation du corpus de la religion. Comme laïque je prends acte qu’il y a dans chaque grande religion plusieurs façon de l’interpréter et de la mettre en acte. Cela va des libéraux de moeurs aux intolérants et autoritaires.

Christian DELARUE