Sur l’islamophobie


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 7 janvier 2018
par  Amitié entre les peuples

On reparle de l’islamophobie confidentielle - doc MRAP 2004 - C Delarue

On reparle de l’islamophobie confidentielle
Christian DELARUE
Mon post est en commentaire de ce texte, qui fait remonter l’apparition du mot islamophobie tard dans l’histoire . Il dit en titre que ce mot est plus que centenaire. Ce qui est vrai. Mais...car il y a un mais.
Mais il restait (...)

jeudi 23 novembre 2017
par  Amitié entre les peuples

Gauche sociétale : Ni Valls, ni Plenel : Après J Sapir, A Bellon et A-C Robert

Gauche sociétale : Ni Valls, ni Plenel : Après J Sapir, A Bellon et A-C Robert
André Bellon et Anne-Cécile Robert reprennent la critique du face à face Valls - Plenel après la critique de Jacques Sapir qui titrait « Contre Valls et Plenel ».
Il y a bien plus que deux gauches au plan sociétal (tout (...)

dimanche 19 novembre 2017
par  Amitié entre les peuples

Etude traduite de Kenan Malik sur l’islamophobie

Etude traduite par Monique PLAZA de Kenan Malik sur l’islamophobie
En 1997, l’organisation anti-raciste britannique Runnymede Trust avait publié un rapport intitulé : « Islamophobie : un défi pour nous tous ». Ce rapport avait porté à la connaissance du public la réalité du fanatisme anti-musulman et (...)

dimanche 19 novembre 2017
par  Amitié entre les peuples

[RussEurope en Exil] Contre Valls et Plenel - J Sapir

[RussEurope en Exil] Contre Valls et Plenel, par Jacques Sapir
Une double polémique traverse aujourd’hui les divers courants de gauche, et au-delà. Celle qui d’une part est née des propos de Manuel Valls, ancien premier ministre, à la fois contre un institut de recherches, hautement respectable (...)

mercredi 8 novembre 2017
par  Amitié entre les peuples

Lorsque Jean-Luc Mélenchon dénonçait les propos inacceptables de Tariq Ramadan...

Lorsque Jean-Luc Mélenchon dénonçait les propos inacceptables de Tariq Ramadan...
C’était en 2003. Il y a une éternité. Jean-Luc Mélenchon, Vincent Peillon, et même Manuel Valls signaient un texte dont la conclusion était impeccable : Un autre monde est possible et souhaitable. Il ne peut faire place (...)