Représentation syndicale et comportement fétichiste identitaire - Christian DELARUE

dimanche 27 mai 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

REPRESENTATION SYNDICALE et COMPORTEMENT FETICHISTE IDENTITAIRE

Suite des mes deux textes et débats « UNEF Paris » sur ces deux versants de l’identitaire : 1) le religieux , 2) le national.

http://amitie-entre-les-peuples.org/Representation-syndicale-et-comportement-fetichiste-identitaire

- CONTRAT SYNDICAL

Il ne s’agit pas d’exclure (sauf exception toujours possible néanmoins ) ni d’empêcher de « faire monter » une femme voilée ou un homme en kippa mais de signifier clairement auparavant - surtout sans se laisser intimider par une accusation d’islamophobie ou d’antisémitisme - qu’au moment ou il représente le syndicat cette personne porteuse d’un étendard identitaire doit enlever son signe religieux ostensible (voile ou kippa) ou signe nationalitaire (bzh-bbr, ue) !

Car il faut quand même penser de nos jours qu’il existe un fort intransigeantisme religieux ou une sorte de jusqu’au-boutisme de certain-es - identitaires ou intégristes - qui mettent constamment et sans exception (de façon psychorigide, méprisante et arrogante) leur signe identitaire d’abord et au-dessus de toute autre règle sociale.

J’évoque ici la priorité du combat social et l’opinion d’un grand nombre de syndiqués ! Pourquoi serait-il dés lors malvenu de leur demander de prioriser momentanément le syndicat plutôt que l’identitaire religieux ? Une certaine gauche - minoritaire - défend le comportement fétichiste absolu de certains croyant-es au risque de perdre des adhérents ! C’est très étonnant !

- INTRANSIGEANTISME

Respect de la liberté de conscience (et de la liberté de religion) certes, mais je ne puis me balader partout en string ; ce qui signifie que toute expression de conscience n’est pas admise en société. Car elle peut gêner autrui (au-delà de la laïcité). En l’espèce, il en est de même .

Il y a droit de porter voile ou kippa mais le faire de façon jusqu’au-boutiste sans considérer que cet affichage très lourdement identitaire peut être mal vu par une large majorité de syndiqués apparait comme une forme d’égocentrisme, d’intolérance, d’arrogance, d’imposition de son fait culturel .

Il ne faut quand même pas ignorer ce qu’on appelait jadis « l’intransigeantisme » (terme certes vieillot mais expressif) et qui est devenu « intégrisme religieux ». Ces personnes au-delà de leur foi se moquent en fait totalement des effets de leur affichage identitaire sur autrui et ne sont prêtes à aucun accommodement raisonnable. Cela ne concerne pas que le voile ni même d’ailleurs que le religieux. Mais sous couvert de foi, de religion, de conscience et de laïcité ou autre, qu’on veuille constamment imposer à autrui son option de vie parait inacceptable à beaucoup de monde ! Ce sont des syndiqués qui fuient. Ce sont des syndiqués qui se mettent alors à parler de l’islamisme et pas des revendications sociales.

De nos jours, qu’on le veuille ou non, un lourd affichage identitaire ostensible sera perturbateur d’un discours syndical.

Christian DELARUE

1) Texte sur l’identitaire religieux

Le syndicat contre l’affichage religieux identitaire.

http://amitie-entre-les-peuples.org/Le-syndicat-contre-l-affichage-religieux-identitaire-Christian-DELARUE

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/190518/le-syndicat-contre-laffichage-religieux-identitaire

2) Texte sur l’identitaire national (pro-régional, pro-national, pro-continental)

Représentation syndicale et badge identitaire national

http://amitie-entre-les-peuples.org/Representation-syndicale-et-badges-identitaires-de-type-national-Christian

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/240518/representation-syndicale-et-badge-identitaire-national

lire aussi

L’Unef ou la communautarisation de la société civile | Marianne

https://www.marianne.net/debattons/forum/l-unef-ou-la-communautarisation-de-la-societe-civile