Plein soutien aux musulmans de la mosquée de Bayonne - DELARUE Christian

mercredi 30 octobre 2019
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Plein soutien aux musulmans de la mosquée de Bayonne - DELARUE Christian | Le Club de Mediapart

PLEIN SOUTIEN AUX MUSULMANS DE LA MOSQUÉE DE BAYONNE VICTIMES DES TIRS D’UN ANCIEN CANDIDAT DU FRONT NATIONAL DANS LE CANTON DE SAINT MARTIN DE SEIGNANX.

- RESPECT

Avec le MRAP, depuis des décennies, on appelle d’une part au respect des PERSONNES croyantes de toute religion y compris celles que l’on peut critiquer par ailleurs sur divers points, points qui signent par exemple l’intégrisme religieux et d’autre part au respect des LIEUX DE CULTE ; tous, de toutes les religions !

Evoquer la question du respect et la rappeler fréquemment au titre du droit de l’antiracisme - comme je l’ai fait il y a quelques jours, avant le 28 octobre - c’est se souvenir des cas d’injures et de diffamation dans les procès ou l’on oublie « l’honneur, la considération et la dignité » due à l’autre qui demeure une personne . « Double regard » dis-je souvent ! Cela ne signifie nullement vouloir interdire le blasphème, ou interdire tout débat sur les signes religieux ostensibles. Ces débats sont légitimes voir utiles dans une démocratie pluraliste par ailleurs soumises à un fort « retour du religieux » transnational qui peut prendre les formes d’un intransigeantisme signe d’intégrisme (1). Au MRAP, une position différente est de droit !

- LUTTES

Contre le racisme anti-musulman à Bayonne ou ailleurs, il importe évidemment de cesser de confondre musulman et islamiste . Ceux qui refusent cette différence, comme Riposte laïque par exemple, et mettant tous les musulmans dans le même sac communautaire sont responsables du climat anti-musulman.

Contre le racisme anti-musulman à Bayonne ou ailleurs, il faut surtout cesser d’offrir des tribunes aux racistes comme Zemmour. Il faut cesser d’agiter le fantasme du grand remplacement selon lequel les populations immigrées ou encore les musulmans se substitueraient aux populations dites « traditionnelles ».

Contre l’islamisme on n’envisage pas la moindre solidarité avec la formation néo-fasciste « les identitaires » et pas plus avec le RN.

Contre la radicalisation les mesures proposées par le gouvernement ont enfin le tort de cibler trop de monde et de viser fatalement des innocents. De plus elles entretiennent un climat fort nuisible contre les musulmans.

Christian DELARUE

MRAP

Paris, le 29 octobre 2019

xx

1) Lire LES INTEGRISMES - Idéologie du délire paranoïaque de Daniel BERESNIAK - Ed Grancher

plus un chapitre personnel du livre collectif « URGENCE ANTIRACISTE - Pour une démocratie inclusive » - Ed du Croquant Mars 2017
« Que faire des intégrismes religieux ? » (Christian Delarue toujours ) et sur ce site sous :
http://amitie-entre-les-peuples.org/Que-faire-des-integrismes-religieux-

Lire dans une perspective plus large :
Essentialisme, identitarisme, communautarisme, campisme. | Le Club de Mediapart
https://blogs.mediapart.fr/amitie-entre-les-peuples/blog/311019/essentialisme-identitarisme-communautarisme-campisme?utm

xx

Addendum sur les faits : Il est environ 15 h 20, lundi, lorsque des coups de feu éclatent devant la mosquée de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), blessant grièvement deux septuagénaires. Claude Sinké, 84 ans, candidat Front national aux élections départementales de 2015, vient de tenter d’incendier la porte de l’édifice religieux. Surpris par les deux hommes, il leur tire dessus. Interpellé rapidement par la police, il reconnait les faits, d’autant que son profil, celui d’un individu aux propos haineux envers les étrangers et les musulmans, comme le rapportent de nombreux témoins, laisse peu de doutes sur ses motivations. « J’ai voulu venger l’incendie de Notre-Dame », a-t-il expliqué hier aux enquêteurs, faisant siennes les théories complotistes d’extrême droite selon lesquelles le terrorisme islamiste en serait à l’origine. « Cette année, deux des grandes églises de Paris ont été l’objet d’incendies dont je pense très sérieusement qu’ils étaient criminels », avait par exemple affirmé Jean-Marie Le Pen. « Ces feux doivent être pour nous un avertissement. (…) Depuis des années, nous dénonçons le transfert de population qui se fait des pays extra-européens vers l’Europe, en particulier vers la France », avait également lâché l’ex-président du FN. C’est dire si le parti de Marine Le Pen est apparu bien embarrassé face à cet attentat islamophobe commis par l’un des siens, démenti cinglant des tentatives de « dédiabolisation » in L’Humanité

https://www.humanite.fr/islamophobie-la-responsabilite-des-pousse-au-crime-dans-lattentat-de-bayonne-679469