Contre le fascisateur et sa politique classiste - Christian Delarue

samedi 9 avril 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 9%

Contre le fascisateur et sa politique antisociale et pro-riches (classiste)

JPEG - 94.7 ko

Le fascisateur, le terme vient de Fredéric Lordon en conclusion d’un article intitulé « Leur société et la nôtre »
( https://blog.mondediplo.net/leur-societe-et-la-notre)

x
Le fascisateur est celui qui crée qui produit ou ici qui fait monter l’audience de la fasciste : Marine Le Pen ! Le fascisateur c’est ici Macron : « Macron a fait glisser méthodiquement tout le terrain vers l’extrême droite. » (Lordon)

La fasciste, l’était avant bien sûr et cela fait longtemps déjà qu’elle s’était employée à aménager et ripoliner son discours pour le rendre plus présentable (que celui de Jean-Marie Le Pen) afin d’accéder au pouvoir ; mais son audience actuelle plus forte vient tout à la fois des médias (certains plus que d’autres) et d’une politique antisociale de classe (classisme) fortement productrice de colère au sein des classes populaires (ouvriers et employé-es) mais d’une colère qui se trompe de cible et d’orientation : au lieu de viser les forces sociales dirigeantes et dominantes responsables de la casse sociale au sommet de la Nation (et de l’Union européenne) elle cible les migrants étrangers, les réfugiés et vote à l’extrême-droite ! Erreur !

La production matérielle du fascisme (comme processus) n’est pas attribuable au seul Macron car Hollande et Sarkozy ont apporté leur pierre mais il a fait très fort ! Il représente la destructivité néolibérale pour parler comme Eric Fromm. Mais lutter contre ce qu’on appelle « la thatchérisation du monde » est un combat plus large pour demain avec les forces syndicales et politiques de gauche, vraiment à gauche, gauche d’alternative systémique.

Au plan électoral, les choses sont devenues relativement simples, contre la fasciste et le fascisateur un candidat de gauche émerge nettement !

Christian Delarue