Islam radical, Islam autoritaire, Islam terroriste.


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 6 juillet 2016
par  Amitié entre les peuples

Contre le FIS et le GIA, ici, dans les années 1992 - 1997 .

Contre le FIS et le GIA, ici, dans les années 1992 - 1997 .
http://amitie-entre-les-peuples.org/Contre-le-FIS-et-le-GIA-ici-dans-les-annees-1992-1997
En France, des réseaux militants se sont impliqués (de loin) dans la guerre civile algérienne post 1991. Apparition du FIS - Front Islamique de (...)

mercredi 11 mai 2016
par  Amitié entre les peuples

Café littéraire du Mercredi - Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans - Video

Café littéraire du Mercredi - Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans - YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=JQwduGLmeU8

dimanche 10 avril 2016
par  Amitié entre les peuples

Les frères musulmans visent le Tamkine - Mohamed Louizi

Les frères musulmans visent le Tamkine
☆☆☆☆☆ Avant-propos :
En décembre 2015, suite à la réception des preuves de mon essai autobiographique, un grand titre de la presse écrite, situé plutôt à gauche, m’a proposé un entretien. J’ai répondu aux questions de la journaliste qui a lu mon essai. L’entretien (...)

dimanche 10 avril 2016
par  Amitié entre les peuples

Binarisme interprétatif de la religion ou pluralité des compréhensions d’une même religion. C Delarue

Binarisme interprétatif de la religion ou pluralité des compréhensions d’une même religion.
Le binarisme interprétatif de la religion - logique binaire - « caricature » la religion en ignorant la pluralité des interpretations ou compréhensions d’une même religion.
Ce serait peut-être mieux de parler (...)

dimanche 10 avril 2016
par  Amitié entre les peuples

Le Tamkine Chez Les Frères Musulmans | Ikhwan Info

Le Tamkine Chez Les Frères Musulmans | Ikhwan Info
Dans la littérature contemporaine des « Frères Musulmans », le Tamkine représente la finalité tant désirée par les « frères » et l’édifice politique que construisent obstinément leurs bras depuis bien longtemps. C’est le but ultime visé par toute action (...)