Le beauf Zemmour : son passage de la race au racisme. C Delarue

dimanche 4 avril 2010
par  Amitié entre les peuples
popularité : 12%

LE BEAUF « ZEMMOUR » : SON PASSAGE DE LA RACE AU RACISME

Monsieur Eric Zemmour prend la pente descendante. Une explication sur la race faite en 2008 ne l’a pas mis sur la bonne voie bien au contraire. Il est devenu raciste en 2010.

1 - En 2008, un premier discours sur la réalité des races.

La race par la couleur !

Invité le 13 novembre 2008 sur la chaine Arte dans un débat intitulé “Demain, tous métis ?”, Eric Zemmour a déclaré qu’il existait des races reconnaissables “à la couleur de peau”. Citation : “J’ai le sentiment qu’à la sacralisation des races de la période nazie et précédente a succédé la négation des races”. Deux attitudes qu’Eric Zemmour a qualifié d’”aussi ridicule l’une que l’autre”. Apostrophé par Rokhaya Diallo, d’origine sénégalaise, le chroniqueur a alors lancé : “J’appartiens à la race blanche, vous appartenez à la race noire”.

Monsieur Zemmour, la race c’est comme le Père Noel : elle n’existe pas !

En 2008, il avait donc fallu expliquer à notre beauf national - Zemmour - la différence entre le mot et la chose à l’aide de quelques exemples : « Les fantômes n’existent pas. Pourtant le mot « fantôme »«  » existe bel et bien, non ? Les vampires, les lutins, les ogres, les ectoplasmes et les succubes...

http://www.marianne2.fr/Zemmour-est-de-la-race-des-provocateurs-de-debats_a94185.html

2 - En 2010, Zemmour est devenu clairement raciste.

Le premier débat porte sur le racisme puis le second sur l’excuse.

A) Zemmour a une vision raciste du monde.

Contrairement à ce que disent ses fans M Zemmour a bien une vision raciste du monde. Et cela blesse.

* D’abord le racisme : Son propos associe les arabes et les noirs à la délinquance. Il fait donc bien un lien entre deux « races » et la délinquance ce qui est clairement constitutif du racisme. Monsieur Zemmour a précisé ensuite pour sa défense qu’il n’a pas dit tous les arabes et noirs mais « la plupart des délinquants sont arabes et noirs ». Mais cette nuance n’évite en rien l’amalgame : le terme « la plupart » signifie bien qu’il existerait une tendance lourde chez les arabes et les noirs à devenir délinquant.

http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2010-03-24/excuses-la-lettre-de-zemmour-au-president-de-la-licra/920/0/437068

La bêtise raciste attribue toujours des défauts ( plus rarement des qualités) aux races. S’en tenir à l’apparence des choses est une facilité qui évite la recherche de la vérité.

* Ensuite, l’offense généralisée : De par son propos, Monsieur Zemmour a offensé et blessé tous les noirs et tous les arabes confondus dans le même stigmate de délinquant potentiel.

Le racisme ne fait pas que de naturaliser un stigmate, il le généralise nécessairement à la « race ». Lire sur ce site la réponse Nazi rock de C Ribbe

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1038

B) La question de la portée de l’excuse.

L’excuse faite ensuite par Monsieur Zemmour afin d’éviter un licenciement a pour particularité de laisser entière sa compréhension raciste du monde . Son excuse vise à réparer son offense aux noirs et aux arabes honnêtes et intègres mais sans revenir sur son amalgame raciste qui précisément salit tous les noirs et arabes. Il dit en effet connaître « la souffrance réelle de (ses) compatriotes arabes et noirs , honnêtes travailleurs, parents intègres, qui se sentent salis par les exactions des bandes de jeunes gens qui ont la même origine qu’eux ».

En restant dans le cadre de pensée de Monsieur Zemmour on pourrait dire que « la race blanche est offensée par la bêtise raciste de Monsieur Zemmour ». On pourrait dire aussi que cela ne blesse que ceux qui croient aux races . Hélas c’est plus compliqué dans la vraie vie. Le racisme est une vision tordue du monde qui fait beaucoup de dégâts si on ne la combat pas. L’humanité est une ; les divisions sont sociales et politiques. Le propos raciste de M Zemmour est une offense pour tous les humains.

Christian Delarue