L’extrême-droite ne fustige que les « oligarchies syndicales ». C Delarue

dimanche 22 juillet 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 15%

L’extrême-droite ne fustige que les « oligarchies syndicales »(1).

Les oligarchies sont de retour sur la scène politique, médiatique et scientifique. Mais comme pour le peuple on trouve des usages atypiques et même populistes.

L’extrême-droite ne fustige que les « oligarchies syndicales » mais se tait sur les véritables oligarchies, celles de l’argent, de la finance.
JM Le Pen n’est évidemment pas un scientifique qui cherche à appréhender un concept de façon sérieuse quitte à vouloir en étendre son contenu ou son champ d’application à l’étude du sommet de toutes les organisations. Il use d’emblée d’un terme qui n’est pas fait pour lui en détournant son sens.

Depuis longtemps, JM Le Pen fustige les grèves, mais aussi les marxistes et les fiscalistes. Face aux désordres ambiants il accuse les enseignants qui s’adonnent aux drogues, à la pornographie et sont atteints de désordres mentaux. NB : Sur cette vidéo ne figure pas les nouvelles obsessions du FN : l’envahissement des migrants du sud.

Le Front national - qui va avoir 40 ans le 5/10/2012 - n’aime que les français et pas les étrangers mais surtout des français soumis, les plus lèche-bottes du patronat. Le FN adore comme le CNPF de jadis ou le MEDEF d’aujourd’hui les travailleurs(ses) zélé(e)s. Car celles et ceux qui peinent à suivre - le « citius, altius, fortius » venu du sport de compétition et passé dans le productivisme des entreprises - sont rejetés sans compassion dans l’exclusion sociale avec de maigres subventions. Il n’y a que les entreprises françaises qui méritent pour lui aide d’Etat. Ce travaillisme correspond à son patriotisme. Il s’accommode du concurrentialisme ambiant.

C’est que le FN préfère le « Travail, Famille, Patrie » au triptyque républicain « Liberté, Egalité, Fraternité ». Une large fraction de l’UMP tend aussi à emprunter cette pente glissante. Nadine Morano et N Sarkozy sont du lot. On l’a vu pendant la campagne de la Présidentielle contre Hollande.

Christian Delarue

1) Terme employé par JM Le Pen lors de cet interview de 1980. Il me semble qu’à l’époque ce terme était assez peu employé.

Vidéo Ina - Front national, vidéo Front national, vidéo Politique Partis politiques - Archives vidéos Politique Partis politiques : Ina.fr

http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/DVC80082636/front-national.fr.html

NB
JMLP n’a pas pu se présenter à l’élection de 1981.
Celui qui procède à l’interview - Roland Gaucher - est un membre du FN repéré pour son antisémitisme.