Un tiers des Noirs se disent victimes de racisme dans l’Union européenne

samedi 1er décembre 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 14%

Un tiers des Noirs se disent victimes de racisme dans l’Union européenne.

Fabien CAZENAVE. Publié le 30/11/2018 sur Ouest France

Les personnes noires dans l’Union européenne rencontrent de nombreuses difficultés pour trouver un logement ou un emploi en raison de leur couleur de peau, selon les conclusions d’une enquête de l’Agence des droits fondamentaux de l’UE publiée mercredi 28 novembre. 30 % des 6 000 personnes interrogées disent avoir déjà subi un harcèlement à caractère raciste.

Le rapport « Être noir dans l’UE » (Being Black in the EU) révèle les nombreuses difficultés auxquelles les populations noires doivent faire face. Selon une enquête de la FRA, l’Agence des droits fondamentaux de l’UE, 30 % des personnes interrogées déclarent avoir subi au cours des cinq dernières années d’un acte à caractère raciste. 5 % rapportent avoir été agressées physiquement.

La FRA a publié mercredi un rapport présentant une enquête menée auprès de 6 000 personnes « d’ascendance africaine » dans 12 États membres de l’UE. Il s’agit d’une sélection de résultats au sein de sa deuxième enquête à grande échelle sur les migrants et les minorités (EU-MIDIS II).

Les disparités entre pays peuvent être importantes. Par exemple, 63 % des personnes noires disent avoir été victimes « d’agressions motivées par la haine » en Finlande, 51 % en Irlande, 48 % en Italie, 41 % en Suède et au Danemark, 23 % au Portugal et 21 % au Royaume-Uni.

En France, elles sont 32 % à dire avoir subi ce type de racisme.

Discrimination dans l’accession au logement

La discrimination a des conséquences concrètes selon les personnes interrogées, notamment dans le logement. Selon l’enquête, 14 % d’entre elles affirment que des propriétaires privés ont refusé de leur louer un logement. De plus, seules 15 % des personnes noires interrogées sont propriétaires d’un logement, contre 70 % de la population générale de l’UE.

« Au XXIe siècle, il n’y a pas d’excuse à la discrimination raciale. Cependant, dans l’Union européenne aujourd’hui, les personnes noires restent fréquemment confrontées à la discrimination et au harcèlement, simplement en raison de leur couleur de peau », déclare Michael O’Flaherty, directeur de la FRA.

« Les résultats de cette enquête de victimation montrent la réalité d’une discrimination largement répandue sur la base de la couleur de peau », estime Dominique Sopo, président de SOS Racisme. « À cet égard, tous les outils doivent être mobilisés pour lutter contre le fléau du racisme, que ce soit la lutte contre les préjugés ou l’outil judiciaire qui vient rappeler ce qu’est la loi commune - fondée sur l’égalité de traitement - mais également ce qu’encourent celles et ceux qui l’enfreignent. »

24 % des Noirs contrôlés par la police

suite sur :

https://www.ouest-france.fr/societe/racisme/un-tiers-des-noirs-se-disent-victimes-de-racisme-dans-l-union-europeenne-6101307?fbclid=