Racistes anti-noir et anti-racistes dans l’Eglise catholique en Bretagne.

lundi 9 décembre 2019
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Racistes anti-noir et anti-racistes dans l’Eglise catholique en Bretagne.

La Bretagne est, dans certains lieux, une région encore forte d’un mouvement identitaire clivé entre des forces progressistes en soutien des classes sociales populaires et ouvertes face à l’immigration et des forces pro-patronales, conservatrices et réactionnaires, sexistes et racistes. Les catholiques de Bretagne sont aussi pareillement divisés.

On a connu il y a peu dans l’Eglise en France des cas de pédophilies ainsi que des abus sexuels de bonnes soeurs par des prêtres (documentaire Tv), il y a aussi le racisme au sein de l’Eglise catholique. Ici plus spécifiquement de l’Eglise catholique en Bretagne.

On peut, à l’évidence, être croyant en un Dieu de paix et de fraternité entre les Hommes (et femmes) et néanmoins se montrer raciste. En centre-Bretagne un prêtre à peau noire en a souffert et a du quitter sa ville d’exercice (Callac). Ces méfaits sont apparus dans la presse et furent connus. Mais on pourrait croire qu’il s’agissait d’une exception. Non, pas du tout ! La négrophobie et d’autres formes de racisme n’épargnent pas le monde des catholiques.

Fort heureusement on peut rencontrer des catholiques nettement opposés à ces manifestations de racisme. C’est ce que j’ai pu faire ce week-end à St Alban. La détermination de ce groupe a combattre toute forme de racisme et notamment celui contre les noirs est des plus réjouissante. Il convient de maintenir des liens.

C’est Yann Raison du Cleuziou (1) qui faisait état d’une remontée de la gauche du fait « d’un profond éclatement du catholicisme car il n’y a plus de langue commune aux catholiques, plus de lien suffisant à assurer la cohérence de l’institution, les croyants ne font plus corps, l’Eglise se délite. » (2)

Reste que depuis plus de 20 ans les cathos de gauche sont devenus et restent minoritaires face à un contre-mouvement catholique très réactionnaire qui pactise avec le RN ou une droite très conservatrice. Ces haines ne portent pas que contre les homosexuels et les lesbiennes et autres LGBTQI ! Mme Taubira en avait fait les frais sur un mode raciste (par renvoi - via le symbole de la banane et du singe - à un stade antérieur non développé de notre animalité humaine ) il y a quelques années.

Ce n’est pas parce que les conservateurs catholiques (ou associés) « font du surplace » (dixit Gael Brustier sur Slates - 3) qu’ils ne sévissent pas dans la société avec leurs haines (sexiste, raciste, homophobe, etc) .

Christian DELARUE

1) Maître de conférences en Sciences politique à l’université de Bordeaux, Yann Raison du Cleuziou est spécialiste du catholicisme français contemporain.

Yann Raison du Cleuziou : « En France, le catholicisme reste une matrice culturelle » - YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=Lxku3W4UZcM

2) Catholiques conservateurs : l’avenir de l’Eglise ? | René Poujol
http://www.renepoujol.fr/catholiques-conservateurs-lavenir-de-leglise/

3) Gael Brustier : « L’année 2013 avait vu éclore un authentique mouvement conservateur. Force est de constater qu’il fait du surplace. »
In Cinq ans après la Manif pour tous, l’échec des conservateurs de France | Slate.fr
http://www.slate.fr/story/162189/cinq-ans-manif-pour-tous-echec-conservateurs-france