Tête nue sauf : Retrait de voile et kippa en salle d’audience des tribunaux de France !

dimanche 15 novembre 2020
par  Amitié entre les peuples
popularité : 1%

« Tête nue sauf »(religion) : Retrait de voile et kippa en salle d’audience des tribunaux de France !

Ce n’est pas la première fois que cette question du privilège religieux apparait dans ce domaine bien que ce ne soit pas toujours le cas : il y a des variations dans l’interprétation de la règle du « tête nue » en salle d’audience des tribunaux.

Là en cet automne 2020 il s’agit de faire enlever le chapeau de Zineb El Rhazoui, ce qui ne fait sans doute pas trop problème pour elle, pour peu que la règle soit générale, y compris donc les musulmanes voilées.

Or les préposés au suivi des consignes d’accès aux salles d’audience des tribunaux exigent ici qu’hommes et femmes se découvrent pour y être tête nue mais les musulmanes voilées y disposent d’un passe-droit. Quid des juifs en kippa ?

Ce genre d’exception au profit des religions doit tomber : fin du « tête nue mais » ou du « tête nue sauf » (les religions) ! Retrait de voile et kippa en salle d’audience des tribunaux de France !

xx

Les religions disposent de privilèges exorbitants du droit commun depuis l’art 11 DUDH, période ou les religions étaient très influentes à l’ONU. Disposer de libertés de croyances oui mais sans abus, sans privilège par rapport aux autres humains non croyants !

Christian Delarue


Brèves

8 janvier 2017 - Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale

Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale