« Diffamer » la religion / Tolérance

La diffamation de la religion n’est pas la diffation des croyants. Elle est tolérable. Elle fait partie comme le blasphème du régime de tolérance.

Voir aussi sur ce site la rubrique « Antiracisme dans le monde »


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 23 juin 2017
par  Amitié entre les peuples

OBONO : Nique la France (du 1% d’en-haut) ou Nique le prophète (ou autre bondieuserie) c’est pareil !

Nique la France (du 1% d’en-haut) ou Nique le prophète (ou autre bondieuserie) c’est pareil !
Nique la France (la France du 1% d’en-haut) ou Nique le prophète (ou autre bondieuserie d’une autre religion) relève d’une même logique désacralisante ! Ce sont là deux façons de rabaisser ve qui est sacralisé (...)

dimanche 25 octobre 2015
par  Amitié entre les peuples

La critique blasphématoire oui, celle diffamatoire des personnes non !

La critique blasphématoire oui, celle diffamatoire des personnes non !
Aux adeptes de Pierre Tévanian, je fais remarquer que si la « haine de la religion » peut être bête, la haine des personnes est bien pire et condamnable.
OO
Au MRAP, beaucoup plus qu’à ATTAC, il faut compter sur la calomnie, le (...)

dimanche 3 mai 2015
par  Amitié entre les peuples

CHARB et les intégristes (religieux).

CHARB et les intégristes (religieux).
Extrait : Ainsi, tous ceux qui accusent le journal « d’aller trop loin », de « choquer les croyants sans raison », de s’attaquer aux convictions d’une population pauvre et dominée sont des menteurs ou des imbéciles. Par calcul ou par ignorance, ils confondent les (...)

lundi 30 décembre 2013
par  Amitié entre les peuples

La religiophobie contre toutes les religions, pas contre les croyant(e)s. C Delarue

La religiophobie contre toutes les religions, pas contre les croyant(e)s.
26 Décembre 2013 | Christian DELARUE
Contrairement à ce que disent certain(e)s, qui peuvent d’ailleurs être athées, la religiophobie n’est pas en principe assimilable à une forme de racisme. Alors que la judéophobie ou (...)

mercredi 31 juillet 2013
par  Amitié entre les peuples

Le blasphème peut n’être qu’une forme de critique de la religion ou de Dieu !

Désacralisation du fétiche.
Le blasphème peut n’être qu’une forme de critique autorisée de la religion ou de Dieu !
Première réponse (de type « toltèque ») à un anticommuniste qui se lâche contre Méric, Parmentier, moi-même et les antifas.
1 ) Il y a plusieurs « islam », et il ne s’agit pas seulement de (...)