Critique par le blasphème


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 2 janvier 2012
par  Amitié entre les peuples

A Philippe Bilger, blasphémer est parfois nécessaire, en abuser c’est perdre un temps précieux aux autres combats. C Delarue

A Philippe Bilger, blasphémer est parfois nécessaire, en abuser c’est perdre un temps précieux aux autres combats.
C’est là ma réponse à « Comment le blasphème est devenu tendance » de- Philippe Bilger (http://www.marianne2.fr/) ou sur son blog Justice au singulier : Le conformisme du blasphème
Le (...)

lundi 2 janvier 2012
par  Amitié entre les peuples

Irlande : la loi sur le blasphème conforte l’extrémisme religieux. B Hervieu

Irlande : la loi sur le blasphème conforte l’extrémisme religieux.
Benoît Hervieu
Le blasphème est désormais passible de 25.000 euros d’amende. La scène se passe un soir, dans un pub dublinois. Vous alliez trinquer aux beautés du Connemara et aux mânes de James Joyce quand patatras, la pinte de stout (...)

vendredi 2 décembre 2011
par  Amitié entre les peuples

Brûler et uriner sur le Coran : E. Rojas Abbate ne voulait pas susciter hostilité ou rejet de nature à provoquer la discrimination, la haine ou la violence à l’égard des musulmans.

BLASPHEME
suite de : M Choukri, le racisme n’est pas le blasphème « Coran brûlé » http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/010111/m-choukri-le-racisme-nest-pas-le-blaspheme-coran-brule?
o
Brûler et uriner sur le Coran : E. Rojas Abbate ne voulait pas susciter hostilité ou rejet de nature à (...)

samedi 29 janvier 2011
par  Amitié entre les peuples

Karachi : Embrigadement de la jeunesse pour une loi anti-blasphème.

Embrigadement de la jeunesse pour une loi anti-blasphème.
Mouvement de soutien à la loi anti-Blasphème au Pakistan
http://fr.euronews.net/nocomment/2011/01/27/mouvement-de-soutien-a-la-loi-anti-blaspheme-au-pakistan/
Fin janvier 2011 : Des centaines d‘écolières se sont rassemblées dans la capitale (...)

vendredi 31 décembre 2010
par  Amitié entre les peuples

Le mécréant contre les fétiches : « Qui sème le sacré récolte le blasphème ». C Delarue

Le mécréant contre les fétiches : « Qui sème le sacré récolte le blasphème ».
1er aout 2009
http://mobile.agoravox.fr/actualites/religions/article/mecreant-contre-les-fetiches-qui-59650
publié sur Dazibaoueb sous : [Un mécréant respecte les humains, pas les fétiches !
Réaction à « Le singe sur la croix (...)

Brèves

8 janvier 2017 - Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale

Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale