Blasphémer le marxisme, le darwinisme, le sartrisme, l’anti-spécisme, l’athéisme, … On peut !

jeudi 15 octobre 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Blasphémer le marxisme, le darwinisme, le sartrisme, l’anti-spécisme, l’athéisme, … On peut !

La « diffamation de la religion » n’a pas plus de sens que la « diffamation du marxisme ». La diffamation porte et doit porter contre des personnes (physiques ou morales) pas contre des doctrines, des symboles, des rituels, etc...

On peut « conchier », blasphémer, « injurier » (sic), rabaisser l’aura des doctrines athées ou du moins non religieuses. Cela fait partie de la libre critique théorique et pratique. On peut donc « cracher » (au figuré c’est mieux que réellement) sur les ouvrages de Marx, Darwin, Sartre, et d’autres mais devoir néanmoins respecter les marxistes, les darwinistes, les athées. C’est mieux de critiquer l’argumentation après lecture mais ce n’est pas obligé.

Il en va de même pour les croyants en Dieu des diverses religions qui sont à respecter à la différence des religions elles-mêmes, comprises soit comme dispositif doctrinal surplombant ou soit comme appareil (masculin surtout) de reproduction du dogmatisme religieux ! (voire 1)

La désacralisation des fétiches religieux vaut aussi pour les fétiches laïques comme la République, la Nation, sauf quand même à devoir respecter la loi et la dignité des personnes, pas que les personnes humaines ici mais aussi et surtout les personnes morales, les institutions publiques qui portent ces valeurs. Il faut donc faire attention mais c’est néanmoins possible dans un Etat de droit non totalitaire.

Christian DELARUE

1) La convergence des luttes antiracistes - C Delarue - Amitié entre les peuples
http://amitie-entre-les-peuples.org/La-convergence-des-luttes