Les sens de la liberté dans « Sans emploi » de Raphael Logier

samedi 17 décembre 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

Les sens de la liberté dans « Sans emploi » de Raphael Logier

Le passage suivant est extrait de son dernier livre (2016) « Sans emploi - condition de l’homme postindustriel » - Ed LLL 2016.

La distinction entre LIBERAL (se référant aux intérêts financiers) et LIBERTAIRE (se référant aux moeurs) est fallacieuse. A en croire cette distinction, le libertaire serait un progressiste, qui voudrait libérer les manières de vivre des autorités morales, mais qui resteraient antilibéral économiquement !
On aura aussi la distinction entre le LIBERALISME POLITIQUE de celui qui défend les droits politiques et civiques individuels face au LIBERALISME ECONOMIQUE de celui qui ne s’intéresse mesquinement qu’à la compétition matérielle et financière. Alors que le libéralisme réel est indivisible dans son projet politique, économique, et éthique : promouvoir la liberté tous azimuts.

Dans ce passage l’auteur distingue deux ordres de liberté. Pour le premier ordre - libéral et libertaire - tout tient à ce qui a le statut d’autorité morale. Si c’est une autorité qui dit que le « choix » de la prostitution est à éviter »à tout prix", tant pour les femmes (si c’est possible car certaines le font pour vivre et d’autres le font car elles ont été violées dans leur jeunesse - dit rapidement) que pour les hommes qui eux peuvent assouvir autrement leurs besoins sexuels, j’en serais d’accord. Nous n’allons pas au bois disent les Zéromachos.

Par contre, si c’est un intégriste religieux, qui se réclame des vertus de la religion, pour imposer un sexoséparatisme hard et soft, pour imposer la réclusion des femmes à la maison et la sortie accompagnée sous hypertextile (voile et jupe longue) je n’en suis pas d’accord.

Quand à la seconde distinction je pense que d’être pour le libéralisme politique est plus facile à défendre - contre l’Etat d’urgence de type répression dans un cadre juridique de moindre qualité - que le libéralisme économique, qui lui permet la dictature du capital financier. Je laisse le soin à d’autres de développer.

Christian Delarue


Brèves

24 septembre - Commission démocratie d’ATTAC : contributions.

Commission démocratie d’ATTAC : contributions.
http://amitie-entre-les-peuples.« (...)

8 janvier - De droite ou de gauche, maintien de la loi de mars 2004 contre les signes ostensibles de religion

Candidats de droite ou de gauche, maintien de la loi du 15 mars 2004 contre les signes (...)

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/