Le mouvement intégriste mondial et le totalitarisme (H Arrendt).

samedi 6 juillet 2013
par  Amitié entre les peuples
popularité : 17%

THERMIDOR

Le mouvement intégriste mondial et le totalitarisme (H Arrendt).

Hannah Arrendt distingue le totalitarisme comme mouvement et le totalitarisme au pouvoir.

L’Islam radical, le plus puissant de nos jours, opère comme tous les mouvements totalitaires ; il organise les masses et pas les classes ni les citoyens. Il ne s’agit donc pas de réfléchir et débattre à une meileure démocratie ni à un Etat social digne de ce nom au profit des peuples-classe. Il s’agit d’obéir à Dieu et à ses interprètes.

Mais ce qui en fait un mouvement totalitaire est ailleurs.

- D’abord sa transversalité de ses prétentions.

A propos d’une prétention à régir le monde H Arrendt indique que « la différence majeure entre l’expansion et l’expansion impérialiste tient à ce que la première entre une patrie et un pays étranger »

- Ensuite le choix de l’ennemi : la femme occidentale (non voilée) ou pire la femme dite « sexy ».

Le totalitarisme a défini idéologiquement ses ennemis avant de s’emparer du pouvoir : ainsi les catégories de « suspects » n’étaient-elles pas établies en fonction de renseignements de la police ; ainsi les Juifs en Allemagne nazie n’étaient-ils, pas plus que les descendants des anciennes classes dirigeantes en Russie soviétique, suspects d’activités hostiles : ils étaient déclarés ennemis « objectifs » du régime, conformément à l’idéologie de celui-ci.

Hannah Arendt in Les origines du totalitarisme Le système totalitaire p155

Christian DELARUE

Lire : Hannah Arendt et le totalitarisme
http://1libertaire.free.fr/Arendt01.html