La gauche d’émancipation ne sous-estime pas le sexoséparatisme des intégrismes religieux. C Delarue

mardi 29 décembre 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

La gauche d’émancipation ne sous-estime pas le sexoséparatisme des intégrismes religieux.

C’est qu’il existe une gauche qui veut ignorer l’oppression et la domination sexo-séparatiste religieuse sous ses deux formes (1) venant des intégristes et autres secteurs religieux. Cette gauche ne s’occupent sérieusement que du social (gauche anti-austérité ) ou alors, sous la critique anti-islamophobie, que des seules musulmanes empêchées de se voiler à l’école (loi de 2004) mais elle reste silencieuse (quand ce n’est pas pire encore) à propos de la montée du sexo-séparatisme religieux dans le monde.

Cette mise « sous bâche » hypertextile des femmes (sexoséparatisme soft) serait « culturelle » (entendez ici comme un fatum) pour certains et ce culturel ne serait pas un construit modifiable car nuisible, et ce « culturel » ne serait pas plus constitué de rapports sociaux de domination entre hommes et femmes avec le sexoséparatisme comme diktat. Il n’y aurait donc pas de conflits durs dans ces communautés entre celles qui veulent s’habiller vraiment librement, c’est à dire en hypotextile quand il fait chaud et en hypertextile quand il fait froid et les autres qui ne veulent que de l’hypertextile pour les femmes et absolument rien d’autres, et à toute époque, ce grosso modo depuis le début des années 80. Et crescendo.

Or le sexoséparatisme « hard » (réclusion des femmes à la maison) ou celui dit « soft » (femmes sous vêtements hypertextiles, larges, devant empêcher le moindre effet de séduction des hommes) est une caractéristique majeure des intégrismes religieux (agissant dans la société civile) et de croyants plus radicaux encore (islamisme politique voulant instaurer la charia ou même les musulmans terroristes pareillement obsédés du recouvrement hypertextile des femmes).

La « gauche progressiste », du nord ou du sud, au-delà des références culturelles ou religieuses, ne saurait soutenir ces secteurs conservateurs ou un cran au-dessus réactionnaires des religions ou pire encore (action politique pro-ordre moral) dans l’imposition-extension de l’hypertextile, juifs haredim ou musulmans autoritaires,

Le danger ne date pas de ces dernières années et il convient pour les forces progressistes de s’opposer tant à ceux et celles agissant dans la société civile qu’à ’eux voulant conquérir l’Etat, mais qui ont pour objectif commun de construire à divers niveaux (complémentaires) une culture pudibonde obligée et sans faille (police des moeurs de surveillance sévère de la pudeur féminine) ou pour le dire autrement, selon un registre plus classique de l’étude des intégrismes religieux, un ordre moral sexoséparatiste radicalement contraire aux principes de liberté et d’égalité entre hommes et femmes, y compris en matière de vêtements (quoique sans uniformisation).

Ce mouvement hyperpatriarcal mondialisé et de dynamique totalitaire sur cet aspect veut interdire partout l’hypotextile féminin, au sein de la communauté religieuse d’appartenance bien sûr mais aussi plus largement dans la société de résidence.

Ce n’est pas exagéré de dire qu’il s’agit de l’obsession première de ces hommes et femmes.

Défendre une société multitextile et libre tant pour les hommes que pour les femmes est un enjeu important qui ne saurait s’accommoder d’un soutien de ces secteurs religieux.

Christian DELARUE

- L’intégrisme comme rapport social de domination sexiste, sexoséparatiste. C Delarue

http://amitie-entre-les-peuples.org/L-integrisme-comme-rapport-social

- Critique du sexo-séparatisme mondialisé des secteurs réactionnaires des religions.

http://amitie-entre-les-peuples.org/Critique-du-sexo-separatisme

- CONTRE LE FASCISME, LE SEXISME , LE CONSERVATISME de MOEURS OU L’INTEGRISME SEXO-SEPARATISTE

http://amitie-entre-les-peuples.org/CONTRE-LE-FASCISME-LE-SEXISME-LE


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)