CONTRE LE FASCISME, LE SEXISME , LE CONSERVATISME de MOEURS OU L’INTEGRISME SEXO-SEPARATISTE

mardi 30 septembre 2014
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Retour de l’ordre moral !

CONTRE LE FASCISME, LE RACISME, LE SEXISME , LE CONSERVATISME de MOEURS OU L’INTEGRISME SEXO-SEPARATISTE

Une pensée d’émancipation qui se cherche lutte non seulement contre le capitalisme et la finance en prenant appui sur un peuple-classe offensif mais aussi contre les politiques et logiques autoritaires en matière de moeurs.

La lutte contre le sexisme et l’homophobie est globale et transversale mais on ne saurait ignorer le poids de l’intégrisme religieux ou du conservatisme (religieux ou athée) en matière de moeurs contre les femmes et les homosexuels partout dans le monde. Cet intégrisme sexo-séparatiste religieux ne nuit pas qu’à ces personnes visées. Il nuit à toute la société en imprimant une répression contre la liberté et l’égalité.

Cette forme d’autoritarisme patriarcal nommé sexoséparatisme n’est pas propre au monde musulman puisqu’il existe aussi chez certains juifs (dit haredim) mais c’est depuis une vingtaine d’années dans cet espace religieux qu’il sévit massivement.

Espace et non communauté car s’il y a un sujet qui divise les musulmans dans le monde c’est celui de la violence à porter contre les femmes arabes présupposées musulmanes pour les voiler de force ou à minima les couvrir de façon ample (manches longues, jupe longue, col ras du coup). De nombreux musulmans se refusent à cette haine pathologique du corps féminin et de la libre façon de s’habiller : sexy si je veux et quand je veux .

Certains font pression dès le plus jeune âge pour les conformer à cette soumission sans avoir à employer la violence physique ensuite. Reste qu’en Europe et ailleurs nombre de musulmans refusent ce machisme d’un autre âge. C’est pourquoi il est très important de distinguer les musulman(e)s ordinaires « modernes et libéraux de moeurs » des conservateurs ou intégristes sexo-séparatistes franchement autoritaires et répressifs.

Refuser d’opérer cette distinction ouvre à la stigmatisation de l’ensemble des musulmans. On devine d’emblée l’usage islamophobe. Répétons encore qu’il y a beaucoup de musulmanes non voilées en Europe et beaucoup de musulmans qui n’imposent pas le voile à leur copine ou compagne ou épouse. Laisser entendre le contraire c’est faire le jeu de l’intégrisme musulman.

Car malheureusement il y a bien une minorité de musulmans intégristes qui non seulement imposent le voile à leur sœurs ou compagnes mais aussi aux arabes réelles ou supposées qui doivent être selon leur diktat personnel de « bonne musulmane » c’est dire très couvertes. La spiritualité islamique se mesure pour eux au taux de couverture du voilage ! La couleur sombre est de rigueur ainsi que le port ample. Ce qui est furieusement interdit c’est la forme féminine du corps et la chair visible. Cette obsession est montée en précepte religieux impératif.

Cet dictature vestimentaire amène les jeunes musulmans influencés par ce courant à traiter les jeunes-filles arabes ou supposées telles de « pures ». Ces mots n’ont rien d’un jeu érotique.

Christian Delarue


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)