Critique du sexo-séparatisme mondialisé des secteurs réactionnaires des religions. C Delarue

dimanche 7 février 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Critique du sexo-séparatisme mondialisé des secteurs réactionnaires des religions.

XX

Dans la religion comme discours et comme entreprise normative on peut distinguer 1 - religion ouverte, tolérante et respectueuse d’autrui et 2 - religion comme entreprise de domination sans concession des esprits et des corps voire entreprise autoritaire et répressive. On pourrait distinguer en son sein, pour prendre un autre langage, une part d’Eros et une part de Thanatos. Il apparait évident qu’une critique sera ou devrait être différente en fonction du modèle développé. Dans un cas la critique sera conviviale , dans l’autre il s’agira de résistance à une emprise multiforme, et de plus relativement mondialisée à partir des sociétés théocratiques. Dans le premier cas le dialogue est possible et rien n’est imposé. Dans le second cas la religion va imposer ses symboles ses outils, ses vecteurs de domination. C’est du lourd.

Le plus lourd dispositif de domination des religions dans le monde contemporain ne nomme sexo-séparatisme . Il se mondialise à partir des zones les plus implantées. Il sépare les hommes des femmes en bridant la liberté des femmes et en refusant l’égalité entre hommes et femmes. On distingue deux formes de sexo-séparatisme : le « soft » qui impose un contrôle et un camouflage constant du corps des femmes et un « hard » ou, en plus du camouflage par le vêtement, les femmes doivent rester à la maison et sortir accompagnées du mari ou du frère.

Le sexo-séparatisme de part sa vaste implantation internationale, son poids important dans certaines sociétés, sa force de domination et de répression contre les femmes est un élément de l’hyperpatriarcat. Parler d’hyper-patriarcat suppose évidemment de reconnaitre un patriarcat maintenu au sein des sociétés plus libérales, plus démocratiques ou les féminismes ont conquis progressivement depuis deux siècles des droits et des pratiques qui valident des libertés pour les femmes et une plus grande égalité entre hommes et femmes. Mais il reste des tâches à entreprendre. Elles sont vastes.

Les sociétés théocratiques fonctionnent à la répression allant de la domination (qui existe hors d’elles) à l’usage franc de la violence pour assujettir les croyants et surtout les croyantes, tant dans le cadre familial que dans la société globale. On trouve, avec un hyper-patriarcat, des structures et institutions qui agissent pour imposer Dieu partout, en public comme en privé, et qui aboutissent à ce que Dieu devienne une sorte d’obsession. Ce qui ne signifie pas que le sexe n’en soit pas une aussi. Mais ce dernier n’est pas reconnu. Il est l’ombre de l’obscurantisme des intégristes religieux. L’érotisme est fortement réprimé. La séduction des femmes est contrôlée. Les viols et autres violences masculines sont immédiatement attribuées à des femmes qui ont montré leurs avant-bras, leur cou, leurs mollets. L’argument n’est pas propre aux sociétés hyperpatriarcales. On le rencontre ailleurs mais il est alors combattu comme thèse sexiste et cela vaut réprobation d’une large fraction de la population.

Christian DELARUE

18 janvier 2005

A propos du sexoséparatisme : formes et contenus. C Delarue
http://amitie-entre-les-peuples.org/A-propos-du-sexoseparatisme-formes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes.
http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article2239

NPNS / 30 femmes fouettées pour non port du voile réglementaire -
http://amitie-entre-les-peuples.org/NPNS-30-femmes-fouettees-pour-non

CONTRE LE FASCISME, LE SEXISME , LE CONSERVATISME de MOEURS OU L’INTEGRISME SEXO-SEPARATISTE - Amitié entre les peuples
http://amitie-entre-les-peuples.org/CONTRE-LE-FASCISME-LE-SEXISME-LE


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)