L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme - Christian Delarue

vendredi 20 novembre 2020
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme

L’EMPRISE est un concept critique de l’intégrisme avec d’autres comme l’intransigeantisme (autre élément plus spécifique que jusqu’au-boutisme) et d’autres encore sexyphobie (couvrir les femmes) sexoséparatisme (hommes et femmes séparés), etc . Ce terme nomme conceptuellement l’obsession religieuse et culturelle intégriste de (ré)investissement lourd et total de la société, y compris les consciences par du religieux de tout ordre : symbole, signe, rituel, discours.

Il s’agit pour les intégristes de vouloir revenir à l’ époque d’avant la sécularisation ou la domination religieuse était lourde, constante et totale sur la société : Autoritaire pour le moins, violente souvent ! Les modalités peuvent être certes variables selon la religion considérée et le contexte culturel sous-jacent. La portée aussi peut varier.

Il peut y avoir des conflits d’emprise entre religions différentes. En décembre 2012, une revue avait signalé la surcharge multi-religieuse à Jérusalem ! Avec chacun son pré carré. Etouffant pour qui s’est habitué à une culture sécularisée depuis des décennies.

Contre l’emprise, il importe de poser des bornes de type « laïcité à la française » (pas que loi de décembre 1905, mars 2004 aussi, et autres) qui protègent, car qui dit emprise dit abus de libertés et nuisances pour d’autres . Il ne s’agit pas d’interdire tout partout (projet liberticide) mais il faut poser des interdits ciblés.

Christian Delarue

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article164105