INTEGRISMOPHOBIE : Contre l’ultra-patriarcat religieux intégriste - Christian Delarue

mardi 28 juin 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

INTEGRISMOPHOBIE : Contre l’ultra-patriarcat religieux intégriste

PRATIQUES REACTIONNAIRES du LYCEE STANISLAS INTEGRISTE CATHO ou d’autres intégrismes religieux

XX

Je suis intervenu sur le problème de l’intégrisme religieux lors du colloque du MRAP de ce samedi 25 juin 22 - soit trois jours avant l’article de Mediapart sur ce lycée Stanislas (cf. L’univers sexiste, homophobe et autoritaire de Stanislas, le « meilleur » lycée de France ) - portant sur les 50 ans de la loi contre le racisme du 1 juillet 1972.

C’est très important - intellectuellement et pratiquement - de ne ne pas homogénéiser les croyant-es d’une religion (surtout si on montre souvent les défauts réels ou présumés) et de voir leur diversité et derrière cette diversité - ne pas s’arrêter là - voir les secteurs les plus réactionnaires, autoritaires, sexistes, archaïques. Pas que la fraction ultra-violente ou terroriste !

On connait les pratiques des catholiques du Portugal de Salazar, de l’Espagne de Franco, de nombreux autres secteurs traditionalistes en France comme ailleurs sur plus de deux siècles jusque vers les années 1965-1980, années féministes fortes qui ont fait fortement reculer l’intégrisme catholique. Il ne reste cependant pas que le lycée Stanislas ! Il y a regain en Europe de cet intégrisme. Les protestants ne sont pas épargnés mais les formes sont différentes (article sur Mediapart sur ce point).
J’ai subi cela moi-même. Je sais de quoi je parle pour les rigueurs du catholicisme.

Concernant les musulmans, la décennie noire en Algérie a permis de relancer ce combat contre les secteurs réactionnaires de niveaux variables qui colonisent le monde vécu de ce pays. J’ai été solidaire de ces luttes d’émancipation avec d’autres à l’époque.

Il n’y a pas de problème musulman, il y a un problème de tous les intégrismes religieux dont celui musulman, juif haredim, catho, etc….

Il y a cependant un élément plus visible qu’auparavant.
Un spécialiste ex-Frère Musulman - M Louizi - critiquait sur Mediapart avec talents et connaissances l’islamisme. Ce courant difficile à délimiter parfois était néanmoins distinct du musulman dit « ordinaire » dans la mesure ou il portait des discours et pratiques réactionnaires.
Le problème est que ce spécialiste, fort ignorant des autres intégrismes religieux, est allé chez Zemmour pour combattre l’islamisme. On ne va pas chez l’extrême-droite fasciste - EZ ou RN - pour combattre une autre forme d’autoritarisme. Il faut combattre tous les fascismes, et aller à toutes les émancipations. M Louizi ignore-t-il aussi ce qu’est le fascisme en France ? D’ou vient Jean-Marie Le Pen ? Ce que sont les différentes formes de fascisme connues dans le monde ?

Il y a là de quoi s’inquiéter. Réfléchir aussi.

Cela fait bien longtemps que je dis qu’il importe d’étudier et de lutter - pour les faire reculer - contre tous les intégrismes religieux et pas qu’un seul. C’est un point important.

Le second point important est qu’il faut bien signaler les différents niveaux des intégrismes religieux et que leurs comportements provenant d’une interprétation dogmatique et archaïque des textes religieux n’a rien à voir avec les croyant-es libérées des dogmes sexistes et patriarcaux de ces secteurs religieux.

La loi du 15 mars 2004 doit être défendue contre l’intransigeantisme religieux, de toute religion.
La laïcité de combat ne fait de mal à personne !
Les intégrismes religieux font souffrir par les diverses dominations (1) qu’ils imposent !

Christian DELARUE

1) dont celles virilistes, homophobes, anti-sexualité, sexyphobes et sexoséparatistes