Etats communautaristes musulmans : diversité et niveaux.

samedi 3 mars 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 15%

Etats communautaristes musulmans : diversité et niveaux.

Extrait

« Quasiment tous les pays du monde arabo-musulman, sauf le Liban qui est pluriconfessionnel, font référence à l’islam dans leur Constitution, constate Jean-Philippe Bras, professeur de droit public à l’université de Rouen. Mais on distingue deux groupes : ceux qui se bornent à faire de l’islam la religion d’État, comme au Maghreb, et ceux qui, comme au Moyen-Orient, font de la charia, en plus, une ou la source du droit. »

L’islam est même « religion du peuple et de l’État » en Mauritanie. Et l’État lui-même est « islamique » en Afghanistan, en Iran, à Bahreïn, au Pakistan ou au Yémen. Hormis le Liban, la Syrie est finalement le seul pays du monde arabe dont la Constitution ne fait pas de l’islam la religion d’État (toutefois, le droit musulman y constitue une source de la législation et le chef de l’État doit être musulman). Et en dehors du monde arabe, c’est aussi le cas de l’Indonésie, de la Gambie, de l’Ouzbékistan, et même du Soudan (mais le texte voté en 2005 fait référence aux peines corporelles prévues par le Coran).

la suite avec une carte

L’islam dans les Constitutions des pays du monde musulman - La Croix

https://www.la-croix.com/Religion/Spiritualite/L-islam-dans-les-Constitutions-des-pays-du-monde-musulman-_NG_-2013-02-01-906436