Ecrire sans censures ! » L’islamiste Fatima En-Nehary lance une fatwa contre M Louizi (communiqué)

samedi 17 février 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Ecrire sans censures ! » L’islamiste Fatima En-Nehary lance une fatwa contre moi (communiqué) - Mohamed Louizi

L’islamiste franco-marocaine Fatima En-Nehary, à qui j’ai déjà consacré le 13 septembre dernier mon article intitulé : « PJD Paris : Fatima, un profil radical protégé sous le voile ? »[1]-[2] et qui semble être curieusement soutenue, depuis, par la majorité des islamistes de son parti, à Rabat comme à Paris, m’a excommunié publiquement, sans aucune gêne, ce vendredi 22 septembre 2017, sur sa page Facebook en arabe, en me qualifiant textuellement d’ « hérétique » : Zindîq (زنديق).

En effet, cette excommunication — à conséquences criminelles certaines, si rien n’est fait ! — se base visiblement sur un article en arabe, publié depuis Rabat sur le site marocain « www.rue20.com» qui avait résumé (à sa manière), sans me contacter et sans lire mon essai, l’article du site Le Point, datant du 19 septembre, en y choisissant un titre dangereusement tendancieux. Alors que le site Le Point titrait : « Et si le prophète Mahomet n’avait pas été illettré ? »[3], signé par Ian Hamel, ce site marocain, quant à lui — tout comme d’autres sites arabes que j’ai dénoncés ici[4] — a choisi un titre racoleur, je traduis : « Un ex-membre du PJD et du MUR dit : le Coran qui existe actuellement n’est pas la parole de Dieu et les islamistes sont des théologiens »[5]. Chose que je n’ai jamais dit, jamais écrit. D’ailleurs, en constatant sur les réseaux sociaux l’instrumentalisation faite par des islamistes de l’article du Point, j’ai publié dans l’urgence une « Mise au Point : Et si le Prophète Mohammed savait lire et écrire ! »[6].

suite avec notes sur :

http://mlouizi.unblog.fr/2017/09/25/lislamiste-fatima-en-nehary-lance-une-fatwa-contre-moi-communique/