Document MRAP 2003 : Ahmed Khenniche et Tariq Ramadan

mardi 9 mai 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

Document MRAP 2003 : Ahmed Khenniche et Tariq Ramadan

Ahmed Khenniche, ancien Président du MRAP Rhône est décédé en 2005. C’était un ami de Mouloud Aounit du Mrap, également décédé (en 2012). Il précisait déjà qu’à Lyon l’islamisme se développait au sein de la communauté musulmane qui pourtant résistait largement à l’intégrisme religieux musulman et à ses normes hyper-patriarcales. Le débat sur ce qu’était le prédicateur Tariq Ramadan était déjà vif. Il venait juste de participer au FSE de Paris St Denis de l’automne 2003. Et le MRAP entamait un long débat sur l’adoption (ou non) du terme islamophobie.

Christian Delarue

LAÏCITÉ : LE SURSAUT DES ANTIRACISTES
[Respublical (citant le Nouvel Observateur) 05.01.04]

Respecter les musulmans, bien sûr ! Mais de là à soutenir les partisans du voile et faire alliance avec Tariq Ramadan, c’est un pas que beaucoup de militants n’ont pas voulu franchir. Il a averti solennellement, fort de toute son expérience de militant antiraciste : "On joue un jeu dangereux » Pour Ahmed Khenniche, responsable du MRAP de Lyon-qui ce 13 décembre 2003 s’adresse au conseil national de son mouvement, l’affichage du MRAP avec le prêcheur islamique Tariq Ramadan est une erreur. Au Forulm Social européen, dans les débats sur l’ « islamophobie », le secrétaire général du MRAP, Mouloud Aounit, avait fait tribune et combat commun avec Ramadan. Khenniche est Lyonnais, de cette ville où les islamistes « modernes » ont prospéré. Sa mise en garde est courageuse : Aounit est son ami, et la crainte de diviser le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples, cette organisation née la mouvance communiste est toujours présente. Mais le malaise existe !

http://www.reseaugr.levillage.org/spip/article.php3?id_article=76

http://www.libertes-internets.net/archives/20040111.html