Manifestation contre la Loi Asile Immigration à Rennes le 2 février

jeudi 31 janvier 2019
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

RENNES : Manifestation contre la Loi Asile Immigration

Samedi 2 février à 14 h place de la République

La nouvelle loi sur l’asile et l’immigration a été votée en 2018. Depuis le 1er janvier 2019, elle change beaucoup de choses pour les étrangers et dans le mauvais sens.

Pour les demandeurs d’asile  :
1) La nouvelle loi permet aux préfectures d’expulser les demandeurs d’asile qui sont en recours à la CNDA et qui viennent d’un « pays sûr » (Albanie, Arménie, Bénin, Bosnie, Cap Vert, Géorgie, Ghana, Inde, Kosovo, Macédoine, Maurice, Moldavie, Mongolie, Monténégro, Sénégal, Serbie).
2) La nouvelle loi autorise les préfectures à priver plus de demandeurs d’asile en procédure accélérée d’hébergement en CADA et d’allocation.
3) La nouvelle loi autorise l’OFII à obliger un demandeur d’asile à vivre dans une seule région et à n’en sortir qu’avec une autorisation. S’il refuse, pas d’accueil matériel.
4) La nouvelle loi autorise les préfectures à enfermer les demandeurs d’asile qui viennent d’arriver et qui ont une interdiction de retour sur le territoire français.

Pour les déboutés de l’asile :
1) La nouvelle loi ne permet plus, sauf « circonstance nouvelle », de demander des papiers après avoir eu un refus d’asile. Il faut les demander en même temps que l’asile.
2) La nouvelle loi demande aux préfectures d’envoyer une obligation à quitter le territoire français dès que la CNDA a lu publiquement la décision de rejet de l’asile.
3) La nouvelle loi demande aux préfectures de laisser seulement 48 heures aux déboutés pour quitter la France si elles repèrent un « risque de fuite » du débouté (faux document, résidence instable, OQTF autre pays, refus verbal de partir).
4) La nouvelle loi demande aux préfectures d’assigner davantage à résidence les déboutés et elle leur permet de désigner un lieu de résidence obligatoire (pas seulement de rester dans le département ou la ville).

Pour les assignés à résidence :
La nouvelle loi permet aux préfectures d’obliger les assignés à résidence à rester 3 heures par jour dans le lieu de résidence où ils sont assignés.

Manifestation à l’appel de la Coordination régionale Bretagne-Pays-de-Loire-Normandie solidaire des personnes immigrées relayé à Rennes par : ACE · AL Rennes · ATTAC35 · CCFD35 CDM · CNT35 · DAL35 · DIDA · EELV Rennes · Ensemble35 · FSU35 · GL1410 Groupe migrants FI Rennes · MIDAF · MIR · MJCF35 · NPA35 · PG35 . Planning Familial 35 · SDAS-FO35 · Solidaires étudiant·e·s Rennes · UTUD...