L’aube se lève pour la liberté en Iran - Renée Le Mignot

mardi 8 juillet 2008
par  Amitié entre les peuples
popularité : 12%

CNRI – « L’aube se lève pour la liberté en Iran et je souhaite, c’est mon vœu le plus cher, que l’an prochain ce rassemblement ait lieu à Téhéran », a déclaré Renée le Mignot le 28 juin à Villepinte.

Source : site du Conseil National de la Résistance Iraniene

http://www.ncr-iran.org/fr/content/view/4807/1/

La vice-présidente du MRAP s’exprimait devant 70.000 Iraniens et une multitude de parlementaires et de personnalités d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Australie et du Moyen-Orient. Tous étaient venus exprimer leur soutien à Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne et pour réclamer le retrait des Moudjahidine du peuple d’Iran de la liste du terrorisme de l’Union européenne, d’autant plus que la Grande-Bretagne vient de les radier de sa liste noire.

Voici son intervention :

Chers amis, je voudrais remercier au nom du comité d’organisation et du MRAP, tous les participants à cet extraordinaire rassemblement. Que de chemin parcouru depuis ce honteux jour de juin 2003. Que de chemin parcouru ensemble. Chaque année je vous vois grandir parce qu’un peuple qui résiste, ne cesse de grandir.

La constitution des droits de l’homme de 1793 disait : « lorsque l’Etat opprime le peuple, le droit à la résistance est le plus sacré des devoirs et le plus précieux des droits ». Vous n’avez fait qu’utiliser ce droit.

Un autre danger menace le peuple iranien, celui d’une agression étrangère n’apporterait pas la démocratie comme on l’a vu en Afghanistan, comme on l’a vu en Irak. La guerre n’apporte que le malheur, le sang, les larmes et le chaos.

La seule solution est le renversement de cette dictature immonde par le peuple iranien et sa résistance.

Je vais terminer par une phrase du chant des partisans qui est chanté par la chorale : dans la nuit, la liberté nous appelle, dans la nuit la liberté vous appelle. Et tous les orateurs l’ont rappelé aujourd’hui : l’aube se lève pour la liberté en Iran et je souhaite, c’est mon vœu le plus cher, que l’an prochain ce rassemblement ait lieu à Téhéran, dans un Iran libre, démocratique, pacifique et laïc. Vive l’Iran.