« Islam en France » (site) : Après Christian DELARUE du MRAP, c’est la LICRA qui est visée !

vendredi 7 janvier 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

« Islam en France » (site) : Après Christian DELARUE du MRAP, c’est la LICRA qui est visée !

Sur cette vidéo « l’islamophobie selon la LICRA » on voit « Jakub » le président de la LICRA développer le thème du voile comme « test de la République » par les « minorités agissantes » puis il en dit un peu trop en rappelant qu’Hitler avait lui aussi testé les démocraties d’alors. Le parallèle est un peu fort mais de là crier racisme c’est aussi y aller un peu fort.

Une question se pose : pourquoi accuser les antiracistes réputés d’islamophobie ? C’est que les animateurs de ce site tiennent à étendre fortement la notion d’islamophobie pour qu’elle englobe le blasphème et la « diffamation des religions ». On retrouve ici la problématique internationale en cours. Par ailleurs on ne trouve guère de démarcation entre un islam radical et un islam d’égalité de paix et de tolérance. (1)

De ce fait, on ne sera pas étonné de trouver tout en bas de la page web le seul groupe qui détient selon eux la « bonne définition » de l’islamophobie : « Il ne reste plus que le Collectif Contre l’Islamophobie en France » ! Sans commentaire !

Christian DELARUE

http://www.islamenfrance.fr/2010/12/21/licra-future-machine-dintolerance-et-de-rejet/

1) Or cela est un aspect important de la lutte idéologique aujourd’hui. Le Monde de mercredi 5 janvier 2011 cite à l’appui de statistiques inquiétantes un propos de Dounia Bouzar : « A droite comme à gauche, les politiques valident la définition de l’islam porté par les radicaux ». Une clarification s’impose.


Brèves

8 janvier 2017 - Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale

Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale