Interculturel difficile - Cologne et ailleurs vive la transgression du sexoséparatisme des intégristes musulmans. C Delarue

mercredi 20 janvier 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Interculturel difficile - Cologne et ailleurs vive la transgression du sexoséparatisme des intégristes musulmans.

suite de
Le peuple-classe multicolore repousse l’antisexisme sélectif, celui contre les seuls étrangers ! - Amitié entre les peuples
http://amitie-entre-les-peuples.org/Le-peuple-classe-multicolore-repousse-l-antisexisme-selectif-celui-contre-les

A la gauche faible face à l’intégrisme religieux il faut dire « oui à Cologne et ailleurs, il y avait bien des harceleurs intégristes musulmans sexoséparatistes » et évidemment d’autres qui pouvaient être athées ou d’autres religions.

1 - Questions sur multiculturalisme et intégrisme sexoséparatiste

Comment penser, en Europe, « les viols et le harcèlement sexuel collectif et massif de femmes dans le même lieu, public » (Cologne et autres) ? Il ne s’agit pas de terrorisme mais d’une agression extrêmement massive de femmes sur un territoire européen. Très inquiétant. Faut bien prendre la mesure de l’évènement. Faut aussi réfléchir donc avancer des idées mauvaises ou bonnes et les soumettre à la critique pour les (in)valider

Comment alors penser multiculturalisme de fait dans une perspective progressiste respectueuse des droits humains (les femmes ici), perspective qui tout à la fois refuse la xénophobie et le racisme contre le FN et l’extrême-droite et refuse aussi que l’on assimile les femmes à des « champs de labour » et celles peu habillées (hypotextiles) à des femmes disponibles ?

2 - La sanction des deux formes archaïques de sexoséparatisme

J’ai écrit en 2015 - et j’ai été critiqué pour çà (cf Vieux singe) - que dans le flot des migrants (que j’acceptais - position de gauche) vers l’Europe, il y avait de tout et bien évidemment, non seulement des musulmans terroristes, mais aussi des intégristes sexoséparatistes soft ou hard. Il y a des différences mais aussi point commun entre terroriste musulman, islamiste politique (non violent) et intégriste musulman agissant dans la seule société civile (famille, quartier, communauté, etc) et ce point commun est le sexoséparatisme soft et hard.

Il y avait effectivement (c’était fatal) des intégristes séxoséparatistes très furieusement adeptes de la « bonne musulmane » en hypertextile (jambes cachées, bras intégralement cachés, cou caché par un voile ). Les mauvaises musulmanes sont celles non voilées et en jupe ordinaire ou en pantalon moulant. Or un intégriste ne supporte pas ce qui est un tout petit peu sexy. Pas du tout ! Ce n’est pas du tout pour lui par exemple « un bel être de beauté dans le monde » qui donne de la joie et que l’on regarde certes avec plaisir mais aussi avec modération car une femme dans la rue ce n’est pas une femme sur papier glacé destinée à la masturbation. Une femme a le droit d’être peu habillée (en hypotextile) et sexy librement ie sans subir le moindre harcèlement. Une femme estimée sexy demeure un être humain qui mérite attention et respect humain. C’est un point non négociable en Europe mais cela devrait être validé à l’ONU au titre des droits humains.

Mais nous sommes là bien loin de la vision intégriste des musulmans rigides en moeurs ou des juifs haredim. L’interculturel est ici à la peine car de part leur façon de s’habiller, trop hypotextile, qui suscite trop le désir sexuel des hommes, ces femmes risquent légitimement de se faire harceler et même violer.

Or à Cologne et dans d’autres villes d’Allemagne il y avait énormément de femmes occidentales non voilées, et même certaines en jupe, en talons, en tenue estimées moulantes, etc (vous savez comme moi). Peu de bras nus et de jambes nus en hiver probablement mais il y avait là très massivement une grosse transgression du sexoséparatisme soft (femmes couvertes en hypertextile). Et comme toutes ces femmes, trop libres, n’étaient pas chez elles mais dehors il y avait aussi transgression du sexoséparatisme « hard » qui préconise la réclusion des femmes à la maison.

3 - Perspective d’émancipation - Le féminisme en lien avec l’anti-intégrisme et l’antiracisme

A la suite de Monique Dental et de ses amies, et depuis longtemps, je défends un lien entre féminisme, anti-intégrisme et antiracisme.

Les féministes militent depuis longtemps et de façon multiforme pour réduire le nombre de viols , viols qui frappent les femmes à tous les échelons de la société sans exception

Quand au harcèlement de rue, il semble qu’il ne soit pas si connu que çà en France mais désormais, pour qui veut s’instruire sur le sujet, il y a des textes et des vidéos qui explicitent fort bien ce dont il s’agit. Reste aux hommes à se taire et à garder les mains dans les poches dans les transports en commun et dans les rassemblements. Ce qui ne fut pas le cas à Cologne et dans les autres villes allemandes.

Christian DELARUE

L’interculturel entre multiculturalisme et monoculturalisme. C Delarue - Amitié entre les peuples
http://amitie-entre-les-peuples.org/L-interculturel-entre


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)