Le peuple-classe multicolore repousse l’antisexisme sélectif, celui contre les seuls étrangers !

dimanche 17 janvier 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 15%

Le peuple-classe multicolore repousse l’antisexisme sélectif, celui contre les seuls étrangers.

Avec ou sans papier(s), les violences sexistes sont inadmissibles. Repousser soudainement le sexisme que contre les étrangers (et pas des nationaux) à des fins uniquement xénophobes (expulsion) est indigne. Il ne s’agit pas pour autant de disculper les violeurs étrangers - évident mais mieux vaut le dire - de par une sorte d’amour de l’étranger qu’une certaine gauche saurait développer ordinairement contre l’extrême-droite incapable d’une telle bienveillance.

Se focaliser sur les violeurs étrangers, c’est pourtant ce qui surgit ces jours-ci avec la virulente haine xénophobe des identitaires ethno-français (cf la mouvance identitaire autour du « Bloc identitaire ») et des proches du FN. Cette haine s’exprime à la suite des violences sexistes et les viols de début janvier 2016 en Allemagne car nombreux seraient les étrangers incriminés . Mais est-ce le viol qu’il faut combattre ou tous les migrants, y compris ceux qui ne violent pas, jamais.

Cette haine des étrangers - du sud surtout - est à ce point viscérale et pathologique qu’elle en vient à hurler contre les seuls violeurs étrangers pour se taire scandaleusement à l’encontre des violeurs nationaux (tricolores BBR). Intolérable racisme. De plus, elle en viendrait à expulser les migrants progressistes. Placer la distinction bien-mal sur la frontière « nôtre nation - autres nations » est stupide et dangereux.

- Articuler théoriquement les luttes d’émancipation et essayer de le faire en pratique

Sur cette question dramatique il apparait qu’il faille modestement articuler au plan théorique l’anti-sexisme militant avec la notion de peuple-classe 99% multicolore, qui elle-même articule déjà « anti-classisme » (ou combat social et démocratique contre la minorité d’en-haut prédatrice) et antiracisme.

- Multitextile sous action des sexoséparatistes

Déjà à la notion de peuple-classe multicolore s’ajoute parfois la notion de multitextile pour signifier face aux intégristes sexoséparatistes - qui sont très actifs - que les sociétés doivent autoriser, sauf exceptions (dont l’école - loi de 2004), quasiment tous les vêtements pour les femmes ce qui va de l’hypotextile (peu de vêtements) à l’hypertextile (croyantes recouvertes largement).

Pour le multitextile dont l’hypotextile il faut éduquer les hommes (et parfois les femmes ) à placer un interdit fort entre le couple « voir et désirer », qui est autorisé (légal) et le couple « dire et toucher » qui est interdit. Un autre interdit serait, à l’opposé, d’agresser les croyantes en hypertextile dans la rue.

- Contre les intégrismes religieux aussi !

Reste donc à combattre aussi les intégrismes religieux - dont celui fort nuisible venant des intégristes sexoséparatistes musulmans - comme on combat le FN et les identitaires ethno-français et ce sans considérer qu’il s’agit d’un même processus de déploiement, d’une même causalité matérielle.

lire Interculturel difficile - Cologne et ailleurs vive la transgression du sexoséparatisme des intégristes musulmans. C Delarue - Amitié entre les peuples
http://amitie-entre-les-peuples.org/Interculturel-difficile-Cologne-et-ailleurs-vive-la-transgression-du

Christian DELARUE

Pour un mouvement de lutte contre les « secteurs autoritaires et réactionnaires des religions » | Blog | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/100116/pour-un-mouvement-de-lutte-contre-les-secteurs-autoritaires-et-reactionnaires-des-religions


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)