Voile intégral et au-delà : Position différente au sein du MRAP.

dimanche 6 juin 2010
par  Amitié entre les peuples
popularité : 9%

Voile intégral et au-delà : Position différente au sein du MRAP.

Membre de la direction du MRAP je partage évidemment nombre de refus dont l’islamophobie raciste véhiculée par l’extrême-droite et la droite UMP. Néanmoins, j’ai proposé un communiqué alternatif qui tient compte du fait que le voile intégral est à la fois un enfermement imposé par un islamisme sectaire (pré-islam dit-on mais bien intégré à celui-ci ensuite) mais aussi un auto-enfermement accepté pour des motifs religieux.

Par ailleurs je souligne - et je suis le seul - que si le voile intégral est autorisé fut-ce par une seule femme alors le nudisme doit l’être aussi. La question n’est pas un simple jeu de parallélisme des formes car le relativisme culturel renvoie très sérieusement à l’ordre public commun aux humains et à la dialectique de la liberté. cf.POSITION SUR LA BURQA de Christian DELARUE

1) Voici les communiqués du MRAP :

L’interdiction vengeresse et stérile de la burqa fera porter à la société française une lourde responsabilité

http://www.mrap.fr/document.2010-01-21.8007436542/view

Loi sur le voile intégral : condamnation du MRAP

http://www.lepost.fr/article/2010/05/19/2080089_loi-sur-le-voile-integral-condamnation-du-mrap.html

2) Voici cette position différente au sein du MRAP outre celle du Mrap des Landes (1)

Que N Sarkozy (2) le gouvernement et la droite UMP instrumentalisent un phénomène marginal pour ne pas répondre à la crise économique et sociale est un fait certain qui ne saurait interdire de prendre position. De même « le couplage avec le thème de l’identité nationale » (3) cf M Aounit et V Geisser sert à l’évidence à séduire l’électorat frontiste. Ils ajoutent : « le combat anti-burqa qui aurait pu être partagé par nombre de démocrates au nom de la lutte contre les sectarismes politico-religieux (et le salafisme wahhabite en est évidemment un) devient le porte-drapeau d’un nationalisme étriqué qui tourne le dos à l’universalisme républicain pour renouer avec une conception substantialiste de l’identité nationale ». Camarades, il n’est pas trop tard. Entendez-vous à gauche ces femmes non racistes qui demandent à faire pièce à « l’intégrisme islamique » ?

Qu’il faille une « réponse pertinente » face à ce phénomène et plus généralement face aux tentatives des secteurs islamiques radicaux ou intégristes - qui ne se résument pas à ’affaire du voile intégral - est essentiel. Laisser entendre comme le fait le communiqué du MRAP qu’une loi contre la burqa participe de la stigmatisation de l’islam et des musulmans c’est confondre l’ensemble des musulmans avec la frange militante activiste contre les femmes. Cela revient à protéger de façon irresponsable les dits activistes. De même le « lourd passif colonial non apuré » quoique réel ne saurait empêcher une réponse équilibrée. Nous sommes d’accord avec vous ici ainsi qu’avec Henri Pouillot du MRAP (qui nous informent sur l’activité autour des stèles pro OAS dans les sud de la France) pour lutter contre les résurgences du colonialisme .

Le voile intégral relève d’une conception religieuse sexo-séparatiste du monde que le MRAP ne saurait approuver. La burqa est une façon de signifier que tout contact avec autrui est une souillure. En effet, cette conception est contraire à celle égalitaire du « vivre ensemble avec nos différences » telle qu’historiquement défendue par le MRAP. Les différences humaines sont un enrichissement quand prévaut l’égalité et non la soumission, la subordination et la hiérarchie qui sont des formes de domination pratiquées par beaucoup (lié au patriarcat) mais défendues explicitement par un certain islam dit radical ou intégriste.

Si le MRAP n’est pas favorable à loi interdictive générale contre la burqa ou le voile intégral c’est parce que cette loi risque d’être contraire à la Constitution et à la jurisprudence européenne et non pour une quelconque faiblesse à l’égard de l’islam radical. Contre le voile intégral il faut une loi non pour ajouter des textes à d’autres textes mais pour son effet symbolique contre l’islam intégriste ou radical. Cette loi ne peut contenir que des mesures particulières ainsi que préconisées par la CNCDH. Pour le MRAP cette loi doit avoir pour objectif l’abandon de cet instrument par celles qui le portent.

3) Addendum pour une AG du MRAP

Cette position écrite dans un langage MRAP est proche de celle du PS (4) et d’autres organisations de gauche qui remarquent qu’une large majorité de français et de françaises sont contre le voile intégral. Celui-ci comme le voile islamique ordinaire portent ensemble un modèle de rapports sexués fermement refusé : le sexo-séparatisme est une violence et une volonté d’approfondir les inégalités et le patriarcat.

A cette occasion il faut souligné l’importance du vote d’un dispositif légal contre les violences faites aux femmes mais aussi l’importance du dispositif légal de laïcité qui contient notamment la loi du 15 mars 2004. Cette législation qui autorise les signes religieux discrets mais pas les signes religieux ostensibles - voile ou kippa ou autre - fait montre d’une nature d’équilibration et de justesse à défendre contre les tentatives intégristes religieuses toujours menaçantes. La gauche ne doit pas faiblir sur ce point face aux indigènes de la République et autres sexo-séparatistes. Il ne s’agit pas de tomber dans une vision sécuritaire qui voit des intégristes partout à l’instar de Riposte laique (5)

Christian Delarue

membre du BE et du CA du MRAP

1) MRAP des Landes : La burqa : un linceul posé sur des femmes-fantômes

http://www.mrap-landes.org/spip.php?article294

2) « La burqa n’est pas la bienvenue sur le territoire de la République française », avait dit le président de la République le 22 juin 2009 devant le Congrès réuni à Versailles.

3) À qui profiterait une loi interdisant la burqa ?
Par Mouloud Aounit, militant antiraciste et Vincent Geisser, politologue au CNRS

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article996

4) PS et burqa par Benoit Hamon

http://www.parti-socialiste.fr/articles/port-de-la-burqa-le-ps-va-deposer-une-proposition-de-loi-inspiree-des-conclusions-du-consei

5) Lutter partout contre la violence et le sexisme mais pas avec des matraques

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article934


Brèves

1er avril - https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples...

https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?__tn__=kC-R&eid=ARAlE0j62Ov1p020U6t2MdIVfzLy (...)

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d