NON A LA GUERRE NON A L OCCUPATION par MRAP

mercredi 9 mars 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 9%

NON A LA GUERRE NON A L OCCUPATION par MRAP

https://mrap.fr/non-a-la-guerre-et-a-l-occupation.html

24 fev 22

L’Europe est sidérée : des bombardements russes viennent d’avoir lieu en Ukraine. La guerre prend une nouvelle dimension à l’est de notre continent.
Le MRAP condamne fermement cette agression décidée par le président Poutine.

La Russie après avoir occupé deux territoires de la Géorgie, l’Ossétie du Sud et l’Abkhazi, avait annexé militairement la Crimée. L’occupation de fait d’une région ukrainienne sous couvert de la reconnaissance de prétendues « républiques » indépendantes, couplée à un encerclement militaire massif de l’Ukraine débouche, 48 heures après avoir été annoncée, sur l’éclatement d’un conflit armé dans cette région. Un nouveau drame est en cours.

Pour ne pas envenimer la situation et retrouver la paix, la solution n’est pas de s’en remettre à l’OTAN sous hégémonie américaine (le MRAP a toujours demandé sa dissolution et le retrait de la France).

Une guerre nucléaire n’est pas exclue. Nous demandons que tous les Etats, dont la Russie, les Etats Unis et la France signent le traité sur l’interdiction de l’arme nucléaire.

Le MRAP considère qu’un élément essentiel pour retrouver la paix dans le monde est le respect du droit international, incarné depuis 1945 par l’ONU. C’est en fonction de ce droit que nous condamnons l’agression russe, comme nous en avons condamné d’autres.

Le seul principe qui permet d’éviter la multiplication des conflits et des guerres à travers le monde est le respect des États tels qu’ils sont, dans des frontières reconnues internationalement. Des modifications ne sont envisageables que dans le cadre de négociations aux conclusions acceptées par tous.

Le MRAP appelle au respect des principes du droit international, à l’arrêt urgent de toute action militaire offensive, au refus de toute annexion ou occupation. Il se tient aux côtés du peuple ukrainien dans la défense de sa souveraineté et soutiendra, comme pour tous les pays, la recherche indispensable d’une gestion démocratique et harmonieuse de la diversité des populations qui peuplent les États.

MRAP, Paris le 24 février 2022