MRAP : Réfugiés Rohingyas : il y a urgence !

mercredi 11 octobre 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 9%

Réfugiés Rohingyas : il y a urgence !

On savait la Méditerranée, devenue l’un des plus grands cimetières marins en raison des politiques, notamment européenne, concernant l’immigration. Lundi 9 octobre, c’est dans le golfe du Bengale que la tragédie s’est déroulée : une embarcation transportant une centaine de Rohingyas (dont une majorité d’enfants) fuyant les massacres de l’armée birmane et d’extrémistes bouddhistes, a chaviré. Douze corps ont été retrouvés, des dizaines sont portés disparus.

Selon l’Organisation Internationale pour les Migrations 2000 réfugiés arriveraient quotidiennement au Bangladesh dans des « conditions sanitaires inimaginables ».

L’ONU a demandé un accès à la Birmanie et la fin de la répression mais face à un génocide, les paroles ne suffisent pas. Il faut des actes et il y a urgence : personne ne pourra dire « nous ne savions pas ». Le MRAP demande au gouvernement français d’intervenir, notamment en se servant d’un accord de protection des investissements en négociation pour faire pression sur le pouvoir birman pour que cesse la répression et pour que des mesures humanitaires soient prises d’urgence.

Le MRAP demande instamment que l’asile soit accordé à tous(tes) Rohingyas parvenu(e)s à se réfugier en France.

Paris, le 10 octobre 2017
— 
Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples
43 Boulevard Magenta - 75010 Paris