MRAP Les idées de l’extrême-droite font leur entrée à l’Académie Française

samedi 12 avril 2014
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Les idées de l’extrême-droite font leur entrée à l’Académie Française

L’« ineffable » Alain Finkielkraut qui vient d’être élu, s’était déjà illustré par des contributions littéraires et philosophiques qui ont fait date.
Supporter de foot il déclarait « En fait, l’équipe de France est aujourd’hui black-black-black, ce qui provoque des ricanements dans toute l’Europe (Haaretz en 2005). Plus tard il fantasmait sur la » banlieue universelle où tous les jeunes porteront leur casquette à l’envers et parleront une langue dévastée. ... . " (Le Point, 24 mai 2002)
Ce n’est donc pas la casquette, mais les idées d’extrême-droite d’Alain Finkielkraut qui sont de travers et qu’il fait entrer sous la coupole.

A peine élu à l’Académie Française, il rajoute une couche de haine anti-musulmane à ses diatribes antérieures lorsqu’il explique sur EUROPE 1, le vendredi 11 avril, que l’élection d’un maire FN à Villers-Cotterêts est qu’une boucherie de la ville serait devenue Halal. Il s’avère que c’est là une rumeur colportée par l’extrême-droite.

En fait, juste après avoir été intronisé quai de Conti, Alain Finkielkraut est adoubé par Bruno Gollnisch qui déclare sur son site internet à propos du philosophe spécialiste en« casquettes de banlieues’ » à son corps défendant ou non, il participe à la légitimation de beaucoup d’analyses portées par le Front National, à la remise en cause d’idées et d’évolutions mortifères "

Les idées islamophobes viennent donc d’entrer à l’Académie Française, validées par un dirigeant du Front national.

IL y a toujours eu dans cette institution une frange d’académiciens confinés
dans des idées réactionnaires.

Finkielkraut a donc tout naturellement trouvé sa place sous la coupole, puisse t-il s’y enfermer et délaisser les plateaux télévisés où sévissent trop souvent ses théories haineuses.

Paris, le 12 avril 2014

MRAP