Le MRAP n’a pas de leçon à recevoir de Caroline Fourest

vendredi 14 avril 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 13%

Le MRAP n’a pas de leçon à recevoir de Caroline Fourest

Dans le numéro 1044 de Marianne du 31 mars au 6 avril, Madame Caroline Fourest, dans son billet « sans détour », met gravement en cause de la façon la plus brutale et de mauvaise foi la politique du MRAP envers les musulmans.
Aussi, le MRAP se voit dans l’obligation de demander un droit de réponse.

Dans son billet, toute à ses obsessions mais fort peu soucieuse des faits et préférant ignorer l’expression des premiers concernés, Madame Fourest s’en prend au MRAP, l’accusant d’avoir, avec la LDH, « refusé de montrer [le spectacle posthume de Charb] à la Maison régionale de l’environnement et des solidarités » de Lille et d’avoir « cautionn[é] cette censure ».

Le MRAP s’est exprimé sur les faits et sur le fond dans deux communiqués. Madame Fourest n’a sans doute pas eu le temps de les lire.

Ils sont à sa disposition ci-dessous. Ils sont également accessibles sur le site web du MRAP. Le premier est en date du 29 mars, avant la parution du numéro 1044 de Marianne (http://www.mrap.fr/le-mrap-pour-la-liberte-d-expression.html). Le second est adressé sous forme de lettre ouverte à la direction de Charlie-Hebdo, en date du 5 avril (http://www.mrap.fr/lettre-ouverte-a-charlie.html).

Le MRAP ne doute pas que les défenseurs intransigeants de la liberté d’expression que sont Madame Fourest et la direction de Marianne, feront droit à sa requête.

Paris le 13 avril 2017