La condamnation de Derek Chauvin : une victoire contre le racisme qui en appelle d’autres - MRAP

mercredi 21 avril 2021
par  Amitié entre les peuples
popularité : 9%

La condamnation de Derek Chauvin : une victoire contre le racisme qui en appelle d’autres

L’ancien policier Derek Chauvin a été déclaré coupable du meurtre de George Floyd en mai 2020, la mort par asphyxie de l’ afro-américain était devenue le symbole des violences policières et de la fracture raciale aux États-Unis.
Le MRAP se réjouit de ce verdict qui, espérons le, marque un tournant dans la justice des États-Unis.

Le président américain, Joe Biden, a exprimé son soulagement à la famille de George Floyd ; « Nous ne pouvons pas nous arrêter là » a-t-il déclaré. « Afin d’apporter de véritables changements et réformes, nous pouvons et nous devons faire plus, pour réduire la probabilité qu’une telle tragédie survienne de nouveau. »

Rappelons, qu’entre 2015 et 2020, ce sont près de 1200 Afro-Américains qui ont été abattus par les forces de police et on continue d’assister à une justice à deux vitesses où la couleur de la peau et la situation sociale jouent un rôle prépondérant. Les afro-américains représentaient 34,5 % des détenus au sein des prisons fédérales alors qu’ils ne constituent que 12 % de la population. La sentence dépend à la fois de la couleur de l’accusé et de celle de la victime : une personne reconnue coupable de la mort d’un Blanc risque 20 fois plus la peine de mort que celle qui a tué un Noir.

L’impunité dont ont bénéficié jusqu’à présent, les policiers responsables de la mort de personnes noires n’a que trop duré ! Dans un pays où les « suprémacistes blancs » répandent en toute liberté leur idéologie mortifère, seule l’élaboration d’une société fondée sur les principes de justice et d’égalité, aboutira à la mise hors-jeu des théories racistes.

Le MRAP n’oublie pas que c’est le racisme qui a conduit Mumia Abu Jamal dans le couloir de la mort, et le maintient en prison malgré son état de santé alarmant qui risque de le conduire à la mort .

Paris, le 21 avril 2021