Interpeller de façon assertive une musulmane voilée devrait être possible ! Christian DELARUE

mardi 15 octobre 2019
par  Amitié entre les peuples
popularité : 36%

Une personne porte ici un signe religieux ostensible ! Cela ne va pas !

Interpeller de façon assertive une musulmane voilée devrait être possible !

http://amitie-entre-les-peuples.org/Interpeller-de-facon-assertive-une-musulmane-voilee-devrait-possible ?

OSONS LE DIRE : Interpeller de façon assertive une musulmane voilée comme un juif en kippa ou une chrétienne à grosse croix pour port d’un signe religieux ostensible devrait être possible sans qu’on ait à supporter islamophobie ou antisémitisme ou catholicophobie !

A quelles conditions ? Pas de préférence pour une religion . C’est le signe ostensible de religion qui est visé . Le signe, pas la personne (1). Pas même la religion en tant que telle . Mais çà ne se voit pas d’emblée !

Respect de l’intégrité physique et morale de la personne mais devoir d’interpellation possible . Le contraire serait étonnant, source de passe-droit !

Au nom de la laïcité ne suffirait pas surtout si on se trompe sur le spectre de la laïcité . C’est fort problématique.

Par ailleurs, je suis foncièrement antiraciste, et notoirement opposé au RN (ex FN) depuis des décennies et pourtant favorable à une loi qui interdise les signes religieux ostensibles de toute religion dans certaines enceintes politiques : celle municipale, départementale, régionale, nationale (Assemblée nationale, Sénat, autre). La montée des intégrismes religieux doit avoir des barrières de type universaliste, c’est à dire valable pour toute religion !

Christian Delarue

1 ) Comparaison : « Badgeophobie ou syndicalistophobie »

Badgeophobie ou syndicalistophobie . | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/amitie-entre-les-peuples/blog/171019/badgeophobie-ou-syndicalistophobie

Il y a plusieurs années un Directeur interpelle des syndiqués rentrant de manifestation dans les bâtiments du service : « Vos badges syndicaux, vous les enlevez ! » Il n’a pas dit « les badges CFDT passent mais pas ceux de la CGT » ; il n’a pas attaqué non plus les personnes - nommément ou pas -, et pas plus la doctrine syndicale (ses permanents, ses syndiqués de base, ses bâtiments) mais simplement un élément porté qui faisait signe ostensible. Tout le monde a compris . Qu’il ait interpelé à tort (plutôt) ou à raison c’est autre chose.


Brèves

8 janvier 2017 - Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale

Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale