Hommage à Maurice Rajsfus - MRAP

jeudi 18 juin 2020
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Hommage à Maurice Rajsfus - MRAP

Maurice Rajsfus, écrivain, journaliste, militant et historien spécialisé dans les violences policières, est décédé samedi 13 juin à l’âge de 92 ans.

Témoin de la violence des forces de l’ordre contre les Algériens manifestant à Paris le 17 octobre 1961, le 8 février 1962 au métro Charonne et pendant Mai 68, il a passé une grande partie de sa vie à recenser et dénoncer les abus et dérapages des forces de police. Devenu « l’historien de la répression », il dressa des milliers de fiches. Il venait de confier qu’il souhaitait transmettre ses archives.

Il participa à la commission antisémitisme et néonazisme du MRAP pendant de longues années et y apportant tout son talent de militant et d’écrivain.

En 1994, il fonde l’Observatoire des libertés publiques en compagnie de quelques auteurs engagés comme l’écrivain Didier Daeninckx et Jean-Michel Mension, plus connu sous le nom d’Alexis Violet, l’un des auteurs du graffiti « Ici, on noie les algeriens » . Il fut aussi un des initiateurs du réseau Ras l’Front (contre le Front national), dont il sera président pendant quelques 10 années.
Il créa et anima le bulletin mensuel « Que fait la police ? » qui dénonça pendant près de 25 ans les violences et l’arbitraire policiers.

Rescapé à 14 ans de la Rafle du Veld’Hiv, il n’a cessé de lutter contre toutes les formes d’injustices. Militant contre la guerre d’Algérie, il s’est aussi engagé pour la cause palestinienne. C’est ainsi qu’il fit plusieurs séjours au Proche-Orient et publia plusieurs ouvrages sur le sujet dans les années 1990.

Maurice aurait été heureux de voir la puissance des manifestations contre les violences policières qu’il a toute sa vie contribué à révéler.

A sa famille, à ses proches, le MRAP adresse ses sincères condoléances.

le 15 juin 2020

https://www.mrap.fr/hommage-a-maurice-rajsfus?debut_articles_rubriqueb=%40643