Du MNCR au MRAP par Fabienne Rebérioux

mardi 26 juillet 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Document

Du MNCR au MRAP par Fabienne Rebérioux

Le Mouvement national contre le racisme (MNCR)

Le Mouvement national contre le racisme ou MNCR est une association française de la Résistance intérieure française dont le but était d’aider des enfants risquant la déportation.
Créé en septembre 1942 à l’initiative des résistants membres des Francs-tireurs et partisans - Main-d’œuvre immigrée (FTP-MOI), le Mouvement national contre le racisme a pour vocation de réunir des résistants juifs et non-juifs pour des actions à caractère humanitaire : cacher des enfants qui risquent la déportation, organiser des évasions et le passage des frontières, fabriquer des faux-papiers.
Le MNCR agit alors avec l’Union des juifs pour la résistance et l’entraide (UJRE). Il imprime deux journaux clandestins : « J’accuse » en zone Nord, et « Fraternité » en zone Sud. Dès octobre 1942 « J’accuse » publie des témoignages sur l’extermination massive des juifs déportés en Europe de l’Est.

... au Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et pour la paix (MRAP)

Le 22 mai 1949, d’anciens membres du MNCR et diverses personnalités telles que le peintre Chagall créent le Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et pour la paix (MRAP - son nom avant 1977).

En novembre 1941, mon père, Jean Rebérioux, est nommé professeur adjoint au lycée du Parc à Lyon (Rhône). Fin 1942, il entra en contact avec le MNCR (Mouvement national contre le racisme), organisation de résistance qu’il représenta au Comité départemental de Libération du Rhône.