Critique du non campisme radical de Yohan Pavec - Christian Delarue

lundi 19 septembre 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Critique du non campisme radical de Yohan Pavec (vidéo)

"En temps de guerre on ne croit pas les Etats en guerre. Ni les uns, ni les autres. Chaque peuple-classe trinque... dit en l’espèce Yohan Pavec de Canard Réfractaire sur sa vidéo . Ok sur ce premier propos qui me convient : On ne croit ni les uns ni les autres ; ni les dictatures ni les « démocraties » .

TAIWAN / UKRAINE : Les ERREURS à ne PAS FAIRE

https://www.youtube.com/watch?v=4XIxB4D86hA

Mes positions, pour introduire un débat (pas figé sur tout) en quelques arguments :

1) Idéologie du soupçon ? Les oligarchies et classes dominantes défendent des intérêts particuliers et sont toujours responsables des guerres, pas les peuples qui en sont eux victimes, directes ou indirectes. Donc ni pro-oligarchie russe, ni pro-oligarchie des Etats-Unis. Ce qui signifie non campisme mais…

2) Mais différence avec Y Pavec : Ce sont les chars russes qui sont rentrés en Ukraine – Là il n’y a pas photo ! Y Pavec se réclame du réel et dit même qu’il n’y a pas que l’économie impériale . Il y a donc un fait brut . On ne peut rien cacher ici. Aucune manipulation . Il est donc normal que l’armée russe soit repoussée et même totalement, jusqu’à la situation antérieure.

3) Mais quid des conditions antérieures ? Il faut considérer ce qui s’est fait en 2014 et après dit-on. Certes mais c’est moins net et vérifiable . Et pourquoi pas remonter à 1991-92 ? Cela ne change quasiment rien à ma position : l’armée de Poutine dehors ! Sauf si négociation de paix... Bémol ici.

4) Suis pour le droit des peuples à vivre sur leur territoire (quitte à reconnaitre des statuts d’autonomie relative pour respect de la langue) mais je suis aussi pour la paix (je le dirais ce 21 sept). Je peux “bouger” ici en fonction de ce qui avance, (pour autant qu’on puisse être bien informé) .

5) Quelle solidarité ? L’armée d’Ukraine (avec sa classe dirigeante et celle dominante) se charge de repousser Poutine avec l’Otan derrière... et avec son peuple ! Donc pas simple : mais solidarité stricte possible avec le peuple ukrainien (qui n’est pas fasciste même si il y en a !) mais pas avec sa classe dirigeante ? Difficile certes mais cela peut donner un soutien international avec les syndicalistes, les féministes.

6) Non campisme radical ? Non campiste mais sans se “laver les mains” des bombes lancées sur un peuple en s
ouffrance. Et sans détester par amalgame le peuple russe qui n’a rien demandé.

7) Pour conclure :

Ns sommes dans le camp du peuple-classe, d’ici ou ailleurs :

- Oui les peuples trinquent, pas les classes dominantes

- Oui les peuples trinquent, pas les oligarchies

- Oui les peuples trinquent, pas les marchands d’armes et leurs gros actionnaires qui font du profit !

Alors : Solidaire du peuple-classe d’Ukraine et de ses syndicats ! Pas de son Etat, de sa classe dirigeante, de sa classe dominante .

Christian Delarue


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/