Mouloud AOUNIT 2012 - 2022 Christian Delarue

dimanche 7 août 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Mouloud AOUNIT 2012 - 2022

par Christian Delarue (en rouge sur la photo - manifestation parisienne)

Mouloud Aounit (décédé le 10 aout 2012) fut un dirigeant du MRAP sous des titres divers (secrétaire national ou président ou co-président) pendant un quart de siècle jusqu’en aout 2012, date de son décès .

Souvenir : Je l’avais rencontré à plusieurs occasions après la célèbre « marche contre le racisme de 1983 ». Ce militant fut tout à la fois très apprécié mais aussi contesté, notamment à pro »pos de l’ introduction du terme islamophobie comme forme de racisme sur le tard, à l’ automne 2003 et après. De multiples questions surgirent alors. J’en donne deux que je lui ai souvent dite : Quid de la critique de l’islam comme religion ? (et dans la critique il faut mettre aussi le blasphème) et quid de mesures visant à limiter l’emprise des intégristes religieux ? (ne pas assimiler et amalgamer un intégriste et un croyant ordinaire)

Ces questions ont profondément divisé le MRAP (et d’autres associations notamment féministes) dans les années 2000 et suivantes. Cela est connu des militants qui ont déjà derrière eux un parcours conséquent.

Mais ces conflits de positionnement sur cette question pendant dix ans - 2002 à 2012 - et plus encore s’agissant du voile islamique n’empêchait pas un respect mutuel entre militant-es. C’est que je le connaissais depuis longtemps. Connu pour ma critique des intégrismes religieux et de la nécessité d’une vigilance à leur encontre, je n’ai jamais eu à subir de lui des stigmatisations ou des menaces. De ses proches oui . Mais c’est surtout lui qui par contre en a reçu ! Il en a reçu d’ailleurs de tout bord.

J’ai expliqué déjà l’expérience et les raisons que j’ai d’être vigilant contre les intégrismes religieux - je n’y reviens pas ici - et que cela n’empêche nullement d’être antiraciste.

En cette année 2022, voyant que certains critiques de l’islamisme sont passés à l’extrême-droite, ce positionnement va alors être plus difficile. Mais il est toujours nécessaire : ni extrême-droite zémourrienne ou lepeniste , ni intégrisme religieux sexyphobe ou sexoséparatiste ! Double vigilance et double refus !

Amitié à tous les proches de Mouloud.

Christian Delarue
CN du MRAP

Militant du MRAP depuis la fin des années 70, à Brest (1979) puis à Rennes (sept1984), je suis devenu membre du bureau national (devenu bureau exécutif) et du conseil national (devenu d’administration) début décembre 2004 (jusqu’en 2011-12). Retour en juin 2018.