1949- 2009 : 60 ans du MRAP le 31 octobre 2009.

mercredi 28 octobre 2009
par  Amitié entre les peuples
popularité : 20%

La commémoration du 60 ème anniversaire du MRAP aura lieu le 31 octobre 2009 au grand auditorium de la Ville de Paris.

1949-2009 : 60e anniversaire du Mouvement contre le Racisme et l’Amitié entre les Peuples.

Pour un monde solidaire et sans racisme

Le 22 mai 1949, au Cirque d’ Hiver de Paris - en présence de deux mille participants venus de toute la France et des courants de pensée les plus divers - naissait le MRAP-Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et pour la Paix, à l’initiative de militants venus de la LICA (Ligue Internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme) et du MNCR (Mouvement National Contre le Racisme) issu de la résistance et de la clandestinité de la Seconde Guerre Mondiale.

Lors de son Congrès de 1977, le MRAP prenait acte de l’évolution du monde et de la société française après les luttes de décolonisation et le retour des extrêmes droites. Il décidait - tout en conservant son sigle - de devenir le « Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples ». Il signifiait ainsi sa volonté de lutter constamment contre toutes les formes anciennes et nouvelles du racisme, dans la solidarité avec toutes les victimes individuelles et les peuples du monde.

Le MRAP, à travers ses militants, a tout d’abord voulu relever le défi du temps dans le respect de l’esprit même de ses fondateurs. Le « Plus jamais ça » ne pouvait être qu’un engagement collectif, citoyen et indivisible contre le racisme sous toutes ses formes, à combattre toujours et partout, sans exclusion de victimes ni de lieux.

Le MRAP, depuis 60 ans, a su faire vivre le pluralisme d’idées et d’opinions, richesse et atout indispensable à son efficacité. Il n’a eu de cesse, fort de l’engagement de ses militants et de ses comités locaux, d’être au rendez-vous des grandes mobilisations citoyennes, aux côtés de toutes les victimes. En 1972, il a obtenu que soit votée, à l’unanimité du Parlement français, la loi qui fait du racisme un délit et non une opinion. Il a renforcé sa présence à toutes les tribunes nationales et internationales qui ont fait de la lutte contre toutes formes de racisme un objectif fondamental.

Si exister c’est résister, hier comme aujourd’hui le MRAP a plus que jamais un rôle à jouer, tant les conflits, les haines, les préjugés restent partout tenaces.

Pour continuer ces 60 années de combats, le MRAP organise le 31 octobre prochain une journée mobilisatrice de réflexion et d’action : « Au cœur des engagements du MRAP pour un monde solidaire sans racisme : Migrants et Réfugiés dans le monde », avec la participation de M. Jean ZIEGLER, vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations-Unies, sur le thème « L’état du monde : relations Nord/Sud, Sud/Sud et les réponses à apporter aux défis d’aujourd’hui, en particulier le droit à l’alimentation et le nouveau statut de réfugié de la faim ».

Contact presse :
Claude GAVOILE, tel : 03 29 23 26 36

Inscriptions à la journée du 31 octobre 2009 :
Par mail : accueil mrap.fr
Par Fax : 01 40 40 90 98
Par Tel : 01 53 38 99 97

Paris, 3 octobre 2009