Patriarcat, patriarcat réduit, hyper-patriarcat : arrière-plan théorique - Christian DELARUE

mercredi 15 mai 2019
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Patriarcat, patriarcat réduit, hyper-patriarcat : arrière-plan théorique (au-delà de la distinction)

Evoquer trois sous-systèmes du système patriarcal, avec Christian DELARUE (note bas de page), soit : 1) un « capitalo-patriarcat » (combinaison de deux systèmes) ou 2) un « hyper-patriarcat » (Orban ou Erdogan comme figures réactionnaires d’un contre-mouvement vers un hyper-patriarcat) ou 3) un « patriarcat réduit » (là ou les conquêtes féministes furent importantes) suppose un choix entre trois grandes hypothèses théoriques que j’ai trouvé ci-dessous explicitées.

Extrait issu de : Réflexion de Genre (1). Patriarcat et/ou capitalisme : Rouvrons le débat | Ensemble :

1) Première hypothèse : la « Dual or triple systems theory » (la théorie du système dual ou triple). On peut synthétiser la vision originale de cette hypothèse en ces termes : le rapport de genre et de sexe constitue un système autonome qui se lie et se mélange avec le capitalisme, remodelant les rapports de classe, mais qui est lui-même modifié dans un rapport d’influence et d’interaction réciproque. La version la plus à jour de cette théorie inclut également les rapports de race, eux aussi considérés comme un système de relations sociales autonome et entrelacé avec les rapports de genre et de classe.

2) Seconde hypothèse : « Le capitalisme indifférent ». L’oppression et l’inégalité de genre sont le résidu de formations sociales et de modes de production antérieurs au sein desquels le patriarcat organisait directement la production tout en déterminant une division sexuées rigide du travail. Le capitalisme serait en soi indifférent aux rapports de genre et pourrait s’en passer, à tel point que c’est le capitalisme lui-même qui a dissout le patriarcat dans les pays capitalistes avancés et qui a restructuré de manière radicale les rapports familiaux. En gros, le capitalisme a un rapport essentiellement structurel avec l’inégalité de genre : il l’utilise là où cela se révèle utile et il la met en crise là où elle constitue par contre un obstacle.
.../...

3) Troisième hypothèse : la « Théorie Unitaire ». Selon cette théorie, il n’existe plus, dans les pays capitalistes, de système patriarcal qui soit autonome du capitalisme. Mais c’est une autre question de parler des rapports patriarcaux qui continuent, eux, à exister, sans pour autant constituer un système autonome. Cependant, nier que le patriarcat soit un système dans les pays capitalistes ne revient pas à nier que l’oppression de genre existe bel et bien et qu’elle découle des rapports sociaux et interpersonnels dans leur ensemble. Et cela ne revient pas non plus à réduire un seul des aspects de cette oppression à une conséquence mécaniste et directe du capitalisme ou encore à l’expliquer de manière strictement économique.

Source : Réflexion de Genre (1). Patriarcat et/ou capitalisme : Rouvrons le débat | Ensemble
https://www.ensemble-fdg.org/content/rflexion-de-genre-1-patriarcat-etou-capitalisme-rouvrons-le-dbat

Christian DELARUE

Quatre formes de patriarcat en perspective historique | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/201217/quatre-formes-de-patriarcat-en-perspective-historique


Brèves

1er avril - https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples...

https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?__tn__=kC-R&eid=ARAlE0j62Ov1p020U6t2MdIVfzLy (...)

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d