Le pogrom du 17 octobre 1961 à Paris est un crime d’Etat.

lundi 17 octobre 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Le pogrom du 17 octobre 1961 à Paris est un crime d’Etat.

JPEG - 73.2 ko

Trotsky (selon Christopher Phelphs) lors de son séjour aux USA faisait le rapprochement entre « pogrom » et « lynchage » pour souligner l’expérience partagée des des Juifs et des Noirs. Aujourd’hui si l’on évoque le terme de pogrom ainsi que le propose Pierre Vidal-Naquet à propos du massacre des algériens de Paris à quelle horreur sommes-nous renvoyés ? Ces algériens adultes et adolescents furent tabassés férocement et en masse avant d’être jeté à la Seine, une Seine rouge de sang tellement de corps sanguinolents s’y trouvaient .

Et cela a été commandé au plus haut niveau par le Général de Gaulle et c’est Papon le nazillon de Vichy qui va exécuter les ordres avec détermination. La police d’alors sera zélée.

La tache est toujours là non effacée par le temps. Ce vichysme maintenu sous la V ème République est un crime d’Etat. Cela doit être reconnu comme tel.

Cela pourrait peut-être permettre en outre de réfléchir sur cette République césariste (ou bonapartiste pour d’autres) qui a tant de mal à se dégager du colonialisme historique et de son racisme. D’ailleurs sur ce point çà continue.

CD