Cosmopolitisme d’en-bas : En défense d’une humanité-classe multicolore et multitextile - C Delarue

dimanche 10 décembre 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Cosmopolitisme d’en-bas : En défense d’une humanité-classe multicolore et multitextile

Cette contribution ne se comprends qu’en ayant en tête ce qu’on nomme néolibéralisme soit l’implantation mondiale d’un mode de gouvernance économique sur la planète. D’ATTAC au CADTM ou à la Fondation Copernic en passant par d’autres organisations de gauche de type marxiste ou libertaire l’idée d’une prédation multiforme par les élites néolibérales est acquise. A cette domination mondiale du capitalisme financier est venu s’ajouter une domination autoritaire de niveau variable des peuples et des femmes par les intégrismes religieux, surtout l’islamisme politique. Cette « double impasse » selon le mot de Sophie Bessis est mondiale.

- L’humanité-classe multicolore et multitextile.

L’humanité-classe c’est l’ensemble des peuple-classes du monde, c’est l’ensemble des humains de la planète à l’exception des classes dominantes et des oligarchies qui du fait de leur richesse matérielle et de leur pouvoir surplombent le reste de l’humanité, dite humanité-classe. L’humanité-classe sert de base à une stratégie de gauche contre-hégémonique (cf texte blog attac lien ci-dessous)

Les peuples-classe agissent souvent sur plusieurs niveaux de territoire : 1) le niveau local, 2) le niveau régional qui a une dimension culturelle, 3) le niveau étatico-national qui a une dimension démocratico-citoyenne et laïque , 4) le niveau continental ou des tentatives d’élargissement des droits démocratiques, économiques, sociaux et culturels buttent sur les appétits des oligarchies financières dominantes et prédatrices, 5) le niveau mondial ou la démocratisation est très faible face à la Caste mondiale. Le niveau mondial reste la perspective de pluri-émancipation des fractions des peuples-classe qui militent pour un autre monde nécessaire et possible. Le niveau mondial pose la question d’un autre socialisme, celui ayant fait un grand pas en avant vers la civilisation et la pluri-émancipation .

- La pluri-émancipation des altermondialistes.

Evoquer l’humanité-classe permet de penser plusieurs problèmes sur deux plans, tant en son sein que par rapport aux dominants économiques et politiques au temps du néolibéralisme qui voit les hyper-riches toujours plus riches et plus prédateurs.

Les problèmes relèvent de plusieurs champs d’analyse qui se recoupent : celui du social et de l’économique, celui de l’économique et de l’écologie, celui du social et du démocratique, celui du sociétal ou du culturel y compris la condition animale. L’altermondialisme articule ses différentes problématiques dans une perspective de pluri-émancipation.

Le cosmopolitisme d’en-bas de l’humanité-classe multicolore intègre en effet une ou des politique(s) de pluri-émancipation des consciences altermondialistes, croyantes ou athées, politiques qui rassemblent les questions anti-racistes universalistes (pas d’antiracisme raciste) , anti-sexistes et anti-patriarcales sans oublier la lutte contre les intégrismes religieux notamment ceux sexoséparatistes. Le monde doit faire un pas en avant sur la question textile et de la réciprocité culturel textile. Si le voile est admis (avec des limites nécessaires) alors le string seulement doit l’être aussi (avec des limites aussi). Il ne doit y avoir aucun tabou sur la question de la réciprocité culturel textile.

- Contre le harcèlement textile sur ses deux aspects.

Le harcèlement textile et sexiste s’exerce aussi bien pour forcer à l’hypotextile (met ta mini-jupe pour recevoir le client) qu’à son contraire (enlève ta mini-jupe et tes talons hauts car tu ressembles à une pute ). On ne doit tolérer partout dans le monde ni le premier ni le second. On en est loin ! Très loin !

L’oppression sexiste se porte bien et se mondialise tant du côté du capitalo-patriarcat avec la prostitution et la pornographie hard que du côté des intégrismes religieux. Il existe un contre-mouvement réactionnaire transnational à base d’intégrisme religieux sexoséparatiste qui veut construire un hyperpatriarcat.

Or les humains doivent admettre la pleine liberté de s’habiller des femmes et des hommes. Le jeu de la séduction du corps hypotextile doit être libre et n’autoriser aucun harcèlement, aucune insulte sexiste, aucune violence sexyphobique visant à recouvrir le corps des femmes ou à empêcher ce qui est jugé sexy ni à forcer à son usage. On ne saurait obliger l’inverse : l’hypotextile obligé.

On ne saurait interdire ou imposer ni l’hypotextile (le string seulement) ni l’hypertextile (le voile et la jupe ras du sol). Une nouvelle tolérance est à promouvoir. L’imposition de l’hypertextile aux très jeunes filles (gamines bâchées) relève d’un conditionnement typiquement intégriste des corps et des esprits qui entrave l’épanouissement des femmes, leur liberté future.

Christian DELARUE

La gauche, le peuple et la stratégie contre-hégémonique (Christian Delarue) - Les blogs d’Attac
https://blogs.attac.org/contre-hegemonie/democratisation/article/la-gauche-le-peuple-et-la-strategie-contre-hegemonique-christian-delarue

HUMANITE-CLASSE sous le 1% les plus riches au monde. - Amitié entre les peuples

http://amitie-entre-les-peuples.org/HUMANITE-CLASSE-sous-le-1-les-plus-riches-au-monde

MRAP : un antiracisme tenant compte de la « double impasse ».
Contribution d’un altermondialiste membre du MRAP : Christian DELARUE

http://amitie-entre-les-peuples.org/MRAP-un-antiracisme-tenant-compte-de-la-double-impasse


Brèves

9 novembre - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts